Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Un bout de fusée s'échoue sur la plage de Quéménès

Un bout de fusée s'échoue sur la plage de Quéménès

L'île de Quéménès est un petit bout de terre de l'archipel de Molène, en Bretagne, peuplé de milliers de lapins mais de seulement deux humains. Sur les plages de Quéménès, on trouve habituellement du varech et des galets. Parfois, on y fait des découvertes insolites, comme ces squelettes apparus en 2008 et finalement attribués à des personnes décédées de mort violente au milieu du XVIIème siècle, ou encore cet étrange élément métallique découvert le 12 avril 2018 par le couple d'agriculteurs.

Lorsqu'Etienne Menguy a vu cet objet de 2,5 mètres de diamètre et d'1,3 mètre de haut, il a tout d'abord pensé à un élément de bateau, hypothèse la plus logique à cet endroit. Mais l'observation attentive de la coque blanche a permis d'identifier son propriétaire : une plaque SpaceX était en effet présente à l'intérieur, sous les algues et les coquillages.

SpaceX, c'est la société spatiale privée d'Elon Musk, également patron du constructeur automobile Tesla. Les agriculteurs se trouvaient donc très certainement en présence d'un engin spatial. Première étape, signaler la découverte au Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS), l'organisme qui assure l'action de l'État en mer. Deuxième étape, contacter l'expéditeur SpaceX et son patron via Twitter. Il semble que ces appels se soient perdus dans l'espace.

En attendant, ce sont des internautes férus de conquête spatiale qui ont identifié l'élément : il s'agirait de "la protection du haut du cargo de ravitaillement de l'ISS, le Dragon CRS11". Quelle drôle d'idée que de vouloir s'échouer à Quéménès ! C'était peut-être une envie de croisière marine après le voyage spatial, si l'on en croit les algues et les coquillages qui enveloppent la coque.

Cet objet est-il une chance ou une guigne pour le couple ? Des offres ont été faites par des particuliers pour acheter le débris spatial. Mais il ne faut pas faire d'impair vis-à-vis de SpaceX, qui souhaitera peut-être le détruire ou le récupérer. Quoi qu'il en soit, les agriculteurs ne disposent pas du matériel nécessaire pour évacuer l'objet de leur île. En attendant, Etienne a éloigné la coupole de la mer à l'aide de Jojo le tracteur...

Par Charles Lorrain
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.