Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Sans océan, la Bolivie célèbre le jour de la mer !

Sans océan, la Bolivie célèbre le jour de la mer !
Photo: DR

La Bolivie est un territoire enclavé à l'intérieur de l'immensité du continent sud-américain. Mais cela n'a pas toujours été le cas. Jusqu'en 1879, la ville côtière d'Antofagasta et sa région, aujourd'hui en territoire chilien, faisait partie de la Bolivie.

En cette fin de XIXème siècle, un conflit peu connu dans nos contrées, la Guerre du Pacifique, faisait rage. Le Chili d'un côté, le Pérou et la Bolivie de l'autre, se combattaient pour cette terre désertique d'Atacama sur fond de gisements de guano et de salpêtre.

Le conflit a tourné à l'avantage du Chili, qui a récupéré d'un coup les gisements convoités et 200.000 km² de territoire. Pour la Bolivie, il s'agit non pas d'une défaite mais d'un désastre dont les conséquences se font encore sentir de nos jours. La perte de l'intégralité de ses 400 kilomètres de littoral est une catastrophe pour le pays andin, contraint de négocier avec ses voisins pour ses échanges internationaux.

La bataille de Calama, le 23 mars 1879, marque l'entrée des troupes chiliennes sur le territoire bolivien et scelle le sort du littoral bolivien. Depuis cette époque, et malgré différents accords avec le Chili pour l'utilisation du port d'Arica, la Bolivie revendique tous les 23 mars sa souveraineté sur les territoires perdus et mène à cette fin une lutte juridique et politique.

Cette date est chaque année commémorée par d'importantes manifestations dans toutes les villes du pays et à travers le monde, pour appuyer la revendication bolivienne sous le slogan « ¡Mar para Bolivia! », « la mer pour la Bolivie !».

« ¡Mar para Bolivia! », c'est un slogan, une revendication centenaire, mais au-delà, c'est un lien qui unit avec force la société fracturée du pays andin sur fond de tensions politiques avec le Chili.

>> A lire aussi : La Bolivie réclame la mer depuis plus de 100 ans

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.