Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pornichet interdit à son tour la cigarette sur ses plages

Cet été, les plages de Pornichet seront à l'abri du tabac. Il s'agit là non seulement d'une première pour la ville, mais aussi pour toute la Loire-Atlantique, ces plages étant les pionnières de leur genre dans la région !

Les trois plages de la ville de Pornichet, à savoir "Les Libraires", "Bonne-Source" et "Sainte-Marguerite", vont donc rejoindre cette année les quelque 973 zones en plein air sans tabac de l'Hexagone. Une décision prise par arrêté municipal, lui-même émanant d'une convention prise entre la mairie et la Ligue contre le Cancer 44. Signée début mars 2019, cette convention va mettre un terme aux petites pauses cigarettes sur la plage à partir du 15 juin, et ce jusqu'au 15 septembre suivant. Le temps d'un été, les plages de Pornichet compteront alors parmi les cinquantaines de plages sans tabac en France.

Dans cette convention, les règles sont simples. Pas de cigarette dans les 5 mètres environnant les clubs de voiles et les clubs de plages. Ensuite, ce périmètre sera quatre fois plus large côté mer avec une interdiction de fumer qui s'étendra sur 20 mètres. L'objectif d'un ciblage aussi précis est tout avoué : éviter que les plus jeunes ne sombrent dans le tabagisme.

Quant à savoir comment une telle mesure sera reçue par le public, le maire de Pornichet ne se fait aucun souci. Pour lui, les gens s'auto-disciplineront facilement et il n'y aura ainsi aucune difficulté à faire respecter l'interdiction. Il se trouve d'ailleurs que les concessionnaires des plages, consultés préalablement avant la signature de la convention, sont d'accord avec les mesures prises.

Mais l'accent a surtout été mis sur la prévention. Des bénévoles vont ainsi quadriller les zones non-fumeurs non pas pour réprimer, mais pour informer et conseiller le public pour que la santé des enfants ne soit pas mise en danger. Ils seront donc là davantage pour expliquer les raisons d'être des interdictions que pour verbaliser.

En France, 73 000 personnes meurent chaque année à cause du tabac. Avec cette initiative, la commune de Pornichet et la Ligue contre le Cancer espèrent sensibiliser les vacanciers sur les risques du tabac et empêcher que les jeunes ne s'y mettent à leur tour.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.