Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Pianocean, ou quand le piano s'invite dans les ports

Pianocean, ou quand le piano s'invite dans les ports
Photo: Pianocean

"Port" ne riment pas vraiment avec "culture", mais grâce à Marieke, il se trouve que si. Depuis 2015, cette artiste délivre dans chaque port où elle s'arrête un concert empreint de poésie que ne renieraient pas les plus grands conservatoires.

Mettre un piano droit dans une goélette et partir faire le tour du monde avec, mais quelle idée saugrenue ! C'est pourtant ce qu'a fait Marieke Huysmans Berthou, une pianiste amoureuse de la mer, du vent et de la liberté. Musicienne de talent, compositrice tout aussi émérite, elle a eu l'idée de Pianocean en 2012, un concept aussi poétique qu'insolite : faire le tour des ports du monde avec un piano et tenir des concerts à même les quais.

L'objectif de la pianiste est d'aller à la découverte de nouvelles cultures et de s'en inspirer pour écrire des compositions qu'elle ira jouer ailleurs, dans de nouveaux ports. Elle se voit ainsi comme une ambassadrice des cultures du monde, éparpillant au fil de ses escales des idées et des histoires qui autrement n'auraient pas eu la chance d'être découvertes.

A la base, rien ne prédestinait cette chanteuse-pianiste à la trajectoire très classique à partir à l'assaut des vagues. Après avoir appris le piano puis fait le conservatoire de jazz, elle rencontre le succès en tant que pianiste et chanteuse professionnelle et fait même partie d'un groupe, le Miss White and the Drunken Piano, où le mélange culturel se faisait déjà entendre entre jazz, rap et hip-hop saupoudrés de musique classique.

Malgré ses succès cependant, Marieke a soif de liberté et de découvertes. Elle passe alors son diplôme de navigation (et son brevet de pilote tant qu'à faire), s'achète un bateau qu'elle baptise Lady Flow et y embarque son piano pour se lancer dans l'aventure Pianocean.

Quand ils arrivent dans un port, Marieke et son équipe commencent par échanger avec la population locale, découvrir son rythme de vie et ses traditions. Cela dure généralement une semaine au terme de laquelle a lieu le fameux concert avec parfois quelques invités locaux. Scène, son et lumière, tout est assuré par le Lady Flow qui est entièrement équipé. Le bateau possède même son propre studio d'enregistrement !

Pianocean n'a lieu que durant le printemps, la goélette étant en hivernage à l'arrivée du froid. Le tour du monde du Lady Flow est donc étalé sur plusieurs années, jusqu'en 2026, et les destinations sont à découvrir sur le blog de Marieke Huysmans Berthou.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.