Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

On a retrouvé le navire de Barbe Noire

On a retrouvé le navire de Barbe Noire
Photo: Jean Leon Gerome Ferris - La capture de Barbe Noire (1718)

L'épave a été retrouvée dès 1995 mais ce n'est qu'en 2017 qu'elle a été formellement identifiée comme étant le navire de Barbe Noire.

Même si les soupçons étaient solides dès la découverte, le Département des Ressources Culturelles de la Caroline du Nord s'était bien gardé d'être trop catégorique sur le sujet, en tout cas jusqu'à ce que l'ancre soit ramenée à la surface en 2011. Mais il aura fallu attendre 2017 pour que l'identité de l'épave soit validée par les archéologues.

Outre l'emplacement de la découverte, il s'agit d'une succession d'indices qui ont permis aux archéologues sous-marins d'identifier avec certitude la découverte. Les dimensions de l'épave correspondent à un bateau du type du Queen Anne's Revenge, une frégate de fabrication anglaise capturée par des pirates après un passage de quelques années sous pavillon français et sous le nom de Concorde. Il aurait pu s'agir d'un autre bateau, mais la quantité d'armes présente à bord indique qu'il s'agissait très probablement d'un bateau de pirates. Plusieurs objets de fabrication française ont été retrouvés, ce qui est cohérent avec le précédent propriétaire du bateau. Parmi ces objets, des poids d'apothicaire portant une fleur de lys qui ont probablement appartenu au chirurgien qui était à bord du Concorde lors de sa capture et que Barbe Noire a obligé à l'accompagner dans ses caribéennes aventures.

Encore un progrès dans la connaissance du mythique pirate. Mais les motivations qui ont conduit à conclure l'enquête sont aussi sonnantes et trébuchantes que les pièces d'or amoncelées dans les cales du Queen Anne's Revenge. Accoler le nom de Barbe Noire à l'exposition présentant au public les trésors découverts permet d'attirer non seulement les curieux mais aussi les mécènes auprès de la Colonial Williamsburg Foundation qui finance l'opération.

De Barbe Noire, on ne sait finalement que peu de choses de manière certaine. Il est né à Bristol vers 1680, et après une carrière dans la marine marchande et militaire, il se reconvertit dans la piraterie vers 1716. Durant sa courte carrière de pirate, Barbe Noire a commandé plusieurs navires, dont le Queen Anne's Revenge, échoué en 1718 au large de la Caroline du Nord. Il meurt au combat cette même année. Barbe Noire s'appelait Edward Thatch ou Teach, mais il s'agit certainement d'un nom d'emprunt selon les habitudes des pirates souhaitant épargner leur famille de la vengeance et du déshonneur.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.