Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Marseille : une course contre les déchets en méditerranée

Marseille : une course contre les déchets en méditerranée
Photo: Capture reportage Made in Marseille

Les organisateurs du Grand Défi - la première course contre les déchets en Europe - ont choisi le littoral marseillais pour leur événement. Destinée à sensibiliser la population à la nécessité de protéger la mer méditerranée, cette course a vu plus d'une centaine de participants s'impliquer à nettoyer les fonds marins de Marseille.

Répartis en 20 équipes de 3 membres, avec deux kayakistes et un plongeur, les sportifs devaient parcourir 8 km de littoral et récolter un maximum de détritus dans l'eau. Avec un total de 1,3 tonnes de déchets ramassés dans les eaux en quelques heures, on peut dire que la mission a été accomplie.

Les participants ont commencé le parcours sur la plage des Catalans, à 9h du matin, et les embarcations des équipes étaient pleines à peine 4 kilomètres plus loin. Une récolte qui témoigne de l'importance d'un nettoyage fréquent de la méditerranée, qui croule sous les polluants en tout genre.

Si le plastique a fait partie des matières les plus récoltées lors de ce Grand Défi, quelques objets insolites ont surpris les nageurs : des trottinettes électriques, des pneus, une gouttière… Autant d'éléments qui montrent bien que le travail de sensibilisation pour la sauvegarde de nos mers et de nos océans est une nécessité urgente.

Pour soutenir cet événement, de nombreuses personnalités de la région ont fait le déplacement. On pouvait apercevoir certains acteurs de la série "Plus Belle La Vie", des médaillés olympiques comme Muriel Hortis, ou le nageur Emmanuel Laurin, tous venus épauler les instigateurs de cette course aux déchets.

A l'origine de ce défi écologique, on trouve Sindie Aissa, qui après avoir vu le documentaire retraçant l'aventure du nageur Emmanuel Laurin (qui a parcouru à la nage Marseille -Toulouse pour ramasser des déchets), s'est mise en tête de continuer cette initiative.

Après la réussite de la première édition, les organisateurs espèrent que d'autres Grand Défi auront lieu, à Marseille ou ailleurs. Pas par plaisir, mais bien parce qu'il faut continuer à combattre la pollution marine, qui menace les eaux de la Terre entière.

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.