Vous utilisez un bloqueur de publicits et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entirement gratuit grce la publicit, non intrusive.
Merci de nous soutenir en dsactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icne rouge situe en haut droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Dsactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Marée noire sur une île de Thaïlande

Depuis le 28 juillet, une plage très touristique située au sud de la Thaïlande est victime d'une marée noire. A l'origine du sinistre : une brèche dans un oléoduc.

Il s'agit de la plage d'Ao Phrao, sur l'île de Koh Samet. 50.000 litres de pétrole brut ont été déversés en mer, souillant 300 mètres de rivage. Alors que villageois et militaires s'efforcent de réduire les dégâts, une dizaine de navires a été engagée par PTT Global Chemical pour leur prêter main forte.

Le problème ne réside pas seulement dans le pétrole qui s'amasse sur la plage, mais également dans les produits chimiques utilisés pour le nettoyage. D'importants dommages sont attendus sur les coraux ainsi que sur la chaîne alimentaire des poissons.

L'association de défense de l'environnement Greenpeace demande au pays de mettre un terme à l'exploitation pétrolière dans le Golfe de Thaïlande, qu'elle considère comme le garde-manger de toute la population. Car si cette marée noire est la plus importante jamais connue dans cette province, les eaux thaïlandaises ont déjà subi plus de 200 déversements de pétrole depuis les 30 dernières années.

Par Guillaume Daveluy
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.