Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le projet fou de Monaco pour s'étendre sur la mer

Publié le 20/09/2016

Le projet fou de Monaco pour s'étendre sur la mer
Photo: Valode & Pistre

Monaco est un joyau au bord de la Méditerranée, mais la principauté est également "un rocher" comme on aime la surnommer. Ce flamboyant État est petit, très petit, mais il va bientôt gagner 6 hectares en se prolongeant sur la mer, grâce à l'ingéniosité des nouvelles technologies en matière de bâtiment.

Ce projet fou, néanmoins pas le premier en son genre, va coûter la bagatelle de 1 milliard d'euros. Mais nous dit-on, la préoccupation première est le respect de l'environnement et de l'équilibre écologique, de septembre 2016 à janvier 2017.

La riche petite enclave aura, en 2025, son nouveau quartier résidentiel estampillé "Grand Luxe". Les appartements cernés de baies vitrées, implantés dans un écrin de pins, entourés de belles et grandes piscines, seront sous peu pris d'assaut par tous ceux qui attendent depuis si longtemps un nouveau logement à Monaco. La principauté en rêvait : Bouygues Construction va le faire !

Cependant, pour que le projet aboutisse, et après 4 mois de travaux dédiés à la protection environnementale, un remblai sous-marin sera construit à compter de janvier 2017. Ce remblai massif sera constitué de 18 caissons en béton armé, chaque caisson mesurant 26 mètres de hauteur et pesant dix mille tonnes. Ce total de 180.000 tonnes offrira 60.000 m² grignotés sur la mer, pour que de nouveaux heureux résidents s'y installent, face à la grande bleue, croquant la vie à pleines dents !

Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.