Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le porte-avions USS Wasp retrouvé en mer de Corail

Le porte-avions USS Wasp retrouvé en mer de Corail
Photo: paulallen.com

Le R/V Petrel continue sa croisade et a retrouvé une autre épave datant de la Seconde Guerre Mondiale : l'USS Wasp, un porte-avions américain coulé en 1952 dans la mer de Corail.

L'USS Wasp CV-7 (à ne pas confondre avec l'USS Wasp CV-18 qui, lui, a été retiré du service en 1979) est un porte-avions américain ayant servi durant le conflit 1939-1945. Long de 226 mètres, le bâtiment a été armé en 1939 et a participé avec plus ou moins de succès à plusieurs missions navales, essentiellement de défense et de couverture.

En septembre 1942, le porte-avions était justement en mission d'escorte dans le Pacifique lorsqu'il fut atteint par un tir ennemi. Quatre torpilles, parmi les six tirées par un sous-marin japonais en filature derrière lui, l'atteignirent de plein fouet et déclenchèrent plusieurs incendies à bord.

L'attaque est survenue en début d'après-midi et malheureusement, les incendies ne purent être maîtrisés. Moins d'une heure après l'impact, l'ordre d'abandonner le navire fut donné et les 2.162 hommes d'équipage évacuèrent rapidement le navire en perdition. En fin de journée, l'USS Wasp reçut le coup de grâce des canons du destroyer USS Lansdowne qui l'envoya par le fond. Fort heureusement, la vaste majorité des marins du Wasp fût récupérée saine et sauve et l'offensive n'aura fait "que" 193 victimes.

Le Petrel a retrouvé l'USS Wasp par 4.200 mètres de fond dans la mer de Corail, ce bout de Pacifique coincé entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les Îles Salomon au nord, le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie à l'est, et l'Australie au sud-ouest. L'épave a pu être repérée grâce à deux ROV (pour Remotely Operated underwater Vehicle, ou véhicule sous-marin téléguidé), l'un équipé d'un sonar et l'autre de caméras. L'USS Wasp a été ainsi clairement identifié, lui et quelques-uns des avions qui ont coulé avec lui.

La découverte de ce porte-avions rallonge la liste des bâtiments de guerre retrouvés par le R/V Petrel, un navire de recherches spécialisé dans la localisation d'épaves de bateaux américains de la Seconde Guerre. Lancé par la volonté de feu Paul Allen, cofondateur de Microsoft, voulant honorer les braves tombés au combat, le Petrel a entre autres déjà retrouvé l'USS Hornet, l'USS Lexington ou encore le légendaire USS Indianapolis.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.