Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le plus grand parc photovoltaïque flottant est chinois

Le plus grand parc photovoltaïque flottant est chinois

Consciente du besoin d'investir dans les énergies renouvelables, la Chine a décidé de mettre les petits plats dans les grands et vient de mettre en service la plus grande centrale solaire flottante du monde !

Situé près de Huainan, une ville localisée à 200 km environ au nord-ouest de Shangani, ce gigantesque parc photovoltaïque fait quelque 800.000 km² pour une capacité de production annoncée de 40 mégawatts. Jusqu'ici, le record était détenu par une centrale solaire japonaise construite au-dessus d'un réservoir d'eau et délivrant une puissance de 7,5 mégawatts.

La centrale solaire flottante chinoise, elle, a été implantée au-dessus d'une ancienne mine de charbon tarie et aujourd'hui inondée. Un lac artificiel dont la large surface a été parfaite pour accueillir les milliers de panneaux solaires flottants de Sungrow Power Supply, l'entreprise spécialisée dans l'énergie verte exécutrice du programme. Les 40 mégawatts produits par la monstrueuse installation devraient alors suffire à alimenter 15.000 foyers selon l'estimation officielle. Un chiffre impressionnant, mais encore loin des besoins réels de la Chine qui, en dépit de son statut de premier producteur d'énergie solaire du monde, fonctionne encore à 60% au charbon contre 11% pour le solaire. Une proportion qu'elle espère doubler d'ici 2030 en investissant 334 milliards d'euros rien que d'ici à 2020.

Rien ne dit pourtant que cette centrale, branchée au réseau électrique fin mai 2017, gardera longtemps son record mondial. En effet, d'autres pays sont sur le marché du solaire flottant, une solution qui présente l'avantage de ne pas réquisitionner de terres arables tout en profitant de la réverbération de la lumière sur l'eau afin d'augmenter l'efficacité des cellules. Ainsi, l'Australie marche sur les plates-bandes des Chinois avec un projet de parc photovoltaïque flottant qui devrait délivrer 330 mégawatts au pays. Mais la palme revient à L'Inde avec une infrastructure prévue pour être 16 fois plus puissante que la centrale solaire chinoise : 648 mégawatts annoncés pour une surface s'étendant sur seulement 10 km² !

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.