Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le monstre du Loch Ness retrouvé sur une plage écossaise ?

Le monstre du Loch Ness retrouvé sur une plage écossaise ?
Photo: FubarNews

Le passage de la tempête Ciara a causé de nombreux dommages en Europe, mais elle aurait fait ressurgir des profondeurs de la mer… la carcasse du monstre du Loch Ness ! C'est en tous cas ce qu'ont déduit certains internautes, après la publication le 9 février 2020 d'un étrange cliché montrant un squelette de taille imposante, retrouvé sur une plage près d'Aberdeen, au nord-ouest de l'Écosse.

La taille de cet amas d'os ainsi que sa forme n'ont pas manqué de raviver les passions, autour de la légendaire créature du Loch Ness, qui se trouverait dans le lac éponyme dans la région des Highlands en Écosse. Nessy, de son surnom, aurait pu être une anguille géante, et c'est pour cela qu'il est souvent représenté comme une sorte de serpent de mer.

Si les premières évocations de la bête marine datent de 565 après Jésus-Christ, c'est en 1934 que le mythe se forge, quand un médecin publie une photo du monstre qui sort la tête de l'eau. Le cliché, en noir et blanc, a longtemps alimenté les débats sur l'existence réelle ou non de l'animal, jusqu'à ce que son auteur avoue qu'il ne s'agissait que d'un canular.

Cependant, la légende est restée et le monstre du Loch Ness est désormais une manne financière pour le tourisme, avec de nombreux visiteurs qui s'amusent à tenter d'apercevoir la créature dans le lac.

La découverte de ce squelette non-identifié serait une triste nouvelle pour les plus rêveurs d'entre nous, s'il s'agissait vraiment du montre maritime. Il semble toutefois plus réaliste de penser que c'est celui d'un énorme poisson, voire des restes d'un dinosaure, comme l'évoquent certains commentateurs qui essaient de ramener un peu de bon sens au débat.

Évidemment, certains internautes n'en démordent pas et affirment, non sans humour, que Nessy n'a pas pu s'adapter à l'eau salée de la mer, ou que sa fuite du lac a mal tourné. D'autres, plus pragmatiques, pensent savoir qu'il s'agit tout simplement d'une baleine.

Quand on sait qu'en 2019, 18 signalements officiels du monstre du Loch Ness ont été faits, on comprend que le mystère et l'engouement qui entourent cette créature ne devrait pas s'estomper de sitôt, même si pour l'instant, aucune analyse scientifique n'est venue préciser la nature de cette étrange carcasse.

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.