Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

La France dévoile son plan pour sauver les plages du plastique

La France dévoile son plan pour sauver les plages du plastique
Photo: Isidingo

Pour lutter contre la pollution plastique et libérer le littoral de ce fléau, le gouvernement français a présenté une charte en 15 points, 15 engagements pour sauver les plages de l'Hexagone.

C'est dans le Var, à Seyne-sur-Mer, que la secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, a dévoilé sa charte "Une plage sans déchet plastique". Mise à disposition des communes du littoral, elle comprend 15 engagements qui servent à guider et à fédérer les collectivités éco-engagées contre le plastique, tout en poussant celles qui ne le sont pas encore à faire de même.

Cette charte entre dans le cadre des efforts actuels que fait le gouvernement en faveur de l'écologie, et se retrouve en pleine continuité du Plan biodiversité et de la Feuille de route pour une économie circulaire. Objectif : qu'il n'y ait plus de plastique rejeté en mer d'ici 2025 ! Les 15 engagements qui y sont inscrits sont donc autant d'actions concrètes pour lutter contre le plastique en bord de mer.

Classées en trois catégories, les actions interviennent à 3 niveaux différents de la lutte contre le plastique : la prévention, la sensibilisation et le nettoyage. On y note ainsi des initiatives comme la sensibilisation des commerçants contre le plastique à usage unique, l'installation de panneaux sur les déchets et leurs impacts sur la mer, ou encore la promotion des matériaux durables. La charte recommande également de former au moins 30% du personnel nettoyant les plages, de lancer des événements citoyens de nettoyage, ou encore d'installer des fontaines à eau pour éviter que les vacanciers n'achètent de l'eau en bouteille.

En complément, un label "Plage sans plastique" sera également de la partie. Devant voir le jour d'ici à la fin de l'année 2019, il comprendra 3 paliers en fonction du niveau d'engagement de la ville ayant signé la charte. Cela commence avec le palier 1 qui nécessite d'avoir réalisé 5 des 15 engagements, vient ensuite le palier 2 avec 10 engagements réalisés, et enfin le palier 3 qui récompense 15 engagements tenus.

Jusqu'ici, une quinzaine de villes ont signé la charte "Une plage sans déchet plastique" et plusieurs autres, comme Pornic, Boulogne-sur-Mer ou Saint-Gilles-Croix-de-Vie, se disent prêtes à l'adopter.

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.