Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'idée géniale d'un Irlandais pour retirer le plastique des océans

L'idée géniale d'un Irlandais pour retirer le plastique des océans
Photo: Fionn Ferreira

La pollution des mers et des océans par le plastique est plus que jamais un problème majeur et ce jeune Irlandais en est bien conscient. Pour préserver les fonds marins, il a présenté une brillante idée qui, si on l'applique à grande échelle, pourrait aider à nettoyer les eaux.

Fionn Ferreira n'a que 18 ans, mais il vient de remporter le concours Google Science Fair 2019 avec une idée particulièrement ingénieuse pour aider au nettoyage des mers et des océans de la planète.

Quand on sait que chaque année, près de 10 % du plastique fabriqué finira sa course dans les eaux, ce qui fait de la méditerranée une véritable mer de plastique, la lutte contre ce fléau devient un enjeu écologique majeur si on souhaite préserver la faune et la flore maritime.

De bonnes idées émergent parfois, comme les barrières anti-plastiques dans les rivières ou la charte française pour des plages propres, mais la proposition de ce jeune Irlandais semble tout bonnement géniale. En s'inspirant des travaux du physicien Arden Warner, le jeune homme qui a grandi en bord de mer et qui connaît donc les enjeux de ce combat contre les déchets, a mis au point une méthode qui consiste à faire s'agglutiner les microparticules plastiques présentes dans l'eau afin de les retirer facilement.

Pour démontrer son idée, il verse de l'huile et de la poudre de magnétite dans une bouteille remplie de ces éléments, ce qui a pour effet d'agglomérer les particules. Ensuite, à l'aide d'un aimant, il récolte l'ensemble. Après plusieurs passages, l'eau qui au départ était trouble et souillée retrouve sa clarté naturelle.

Avec un taux d'extraction avoisinant les 87%, la solution du jeune savant pourrait être appliquée à plus grande échelle, notamment dans des stations d'épuration. Mais Fionn Ferreira, déjà détenteur de plus de 10 prix scientifiques, reste conscient que tout n'est pas aussi simple que le laisse à penser sa découverte.

Pour nettoyer les océans et enrayer cette pollution qui menace les eaux, la solution serait surtout de réduire l'usage de plastique dans la vie courante. Un combat de longue haleine dont s'empare une nouvelle génération aux idées prometteuses.

Voici la vidéo du jeune scientifique pour comprendre le principe :

Par Mickael
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.