Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Des milliers d'œufs de glace sur une plage finlandaise

Des milliers d'œufs de glace ont recouvert le bord de mer d'une île finlandaise, venant en assez grand nombre pour occulter le sable sous un étincelant tapis de glaçons blancs.

L'île de Hailuoto est une commune insulaire de la Finlande. Elle est campée à quelques encablures du continent, dans le golfe de Botnie. Sur ses 1.082 km², elle compte plusieurs plages qui se drapent de blanc à l'approche de l'hiver. Mais sur celle de Marjaniemi, il n'y avait pas que la neige qui attendait les promeneurs : la plage était recouverte d'innombrables œufs de glace s'étendant sur plusieurs dizaines de mètres.

C'est Risto Mattila, photographe amateur et habitant de l'île, qui partagea la scène insolite sur les réseaux sociaux. Le 7 novembre 2019, sa femme et lui tombèrent sur une myriade de gros glaçons au cours d'une promenade. Les plus petits avaient la taille d'un œuf de poule, tandis que les plus gros étaient aussi larges qu'un ballon de foot. Ils étaient soigneusement disposés sur le littoral, certains empilés, comme pondus là par quelques mouettes givrées.

Selon les météorologues, le phénomène, quoique plutôt insolite, est tout à fait naturel. Il s'agit d'un phénomène météorologique rare qui ne se produit que lorsque des conditions très précises sont réunies. Tout d'abord, il faut que l'eau de mer soit froide au point d'atteindre son point de gel, tout en restant pourtant à l'état liquide (on dit qu'elle est surfondue). Ensuite, il faut que l'air soit également à la bonne température, juste en dessous de 0 °C, comme ce jour-là où elle était de -1 °C. Enfin, il faut aussi une plage en pente douce avec un estran peu profond que balayerait une douce houle.

En se brisant sur le sable, l'eau de mer surfondue se solidifie par endroits en formant des cristaux de glace. Ces cristaux vont alors s'accrocher les uns aux autres et, au fil des flux et reflux de la mer, vont finir par former un glaçon. Pendant qu'il sera battu par les vagues contre le sable enfin, non seulement ce glaçon va continuer à grossir, mais il va aussi être modelé. Au final, on obtient un œuf de glace poli du plus bel effet !

Par Andriatiana Rakotomanga
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.