Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Des bouteilles de shampoing issues des déchets de plage

Des bouteilles de shampoing issues des déchets de plage
Photo: Bo Eide

La société Procter & Gamble a annoncé ce mois-ci que la marque Head & Shoulders, leader mondial du shampoing, allait faire un grand pas pour le recyclage des déchets dans les deux prochaines années.

La première étape aura lieu cet été en France, où la marque proposera un flacon de shampoing recyclable et issu à 25% de déchets de plages. Cette bouteille est issue d'un partenariat entre Procter & Gamble, Suez et TerraCycle. Cette dernière s'occupera de ramasser les déchets sur les plages, puis Suez sera chargée de trier les déchets pour récupérer le PEHD (polyéthylène haute densité) qui permet la production de plastiques opaques. Une nouvelle usine située en Hollande sera chargée de produire des granules à partir de ces déchets.

Si cette action est louable, elle n'est qu'une première étape, car l'entreprise prévoit d'augmenter la part de plastique recyclé dans les 500 millions de bouteilles plastiques commercialisées par ses marques de produits cosmétiques à 25%, alors qu'elle n'est que de 5 à 6% à ce jour. Nul doute que cela annonce une collaboration à long terme avec Suez, qui vient d'ouvrir sa neuvième usine de recyclage plastique en Europe et qui prévoit un coût de production des granules de PEHD recyclées inférieur au coût de production des granules vierges.

Procter & Gamble déclare avoir considéré que la marque numéro 1 mondial du shampoing devait également être le numéro 1 des innovations écologiques. Avec cette initiative, les dirigeants espèrent pousser l'ensemble de l'industrie à les imiter.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.