Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Au Mexique, il pleut (parfois) des poissons

Au Mexique, il pleut (parfois) des poissons
Photo: M. Lengliz

Tampico, au Mexique, est une ville littorale du nord du pays. Bordant le Golfe du Mexique, elle se situe à 400 km de la frontière avec les États-Unis. Vous n'en aviez probablement jamais entendu parler jusqu'à présent. C'est normal : cette ville ne figure pas en première page des brochures touristiques du Mexique.

Mais c'est grâce à ses poissons qu'elle vient de connaître son heure de gloire. Nul aquarium ou étang de pêche, mais une pluie de poissons. En effet, durant l'averse du 26 septembre 2017, il a plu non seulement de l'eau, comme d'habitude, mais aussi de petits poissons !

Les témoignages sont nombreux au cours de l'histoire, avec des animaux différents. La pluie de grenouilles, par exemple, est l'une des dix plaies d'Égypte. On a déjà observé toutes sortes d'animaux tomber du ciel, que ce soient des serpents, des souris, des oiseaux, des crevettes, avec toutefois une nette préférence pour les animaux aquatiques. En la matière, Tampico a fait le choix de rester dans l'indémodable pluie de poissons. Et même pas congelés comme cela arrive parfois. A Tampico toutefois, les poissons étaient très petits (quelques grammes) et leur nombre assez faible.

Ces phénomènes sont rares, mais pas exceptionnels. Pas plus tard qu'en 2014, un phénomène similaire a été observé au Sri Lanka. Parmi les explications avancées, un phénomène météorologique assez simple. Les tornades et autres phénomènes tourbillonnants atmosphériques seraient à même d'aspirer un étang entier avec ses habitants avant de les laisser tomber un peu plus loin. Cette explication est d'autant plus plausible dans ce cas que Tampico est entourée d'étangs. Mais reste une énigme non entièrement résolue à ce jour : pourquoi voit-on tomber des animaux d'une seule espèce à la fois ?

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.