Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Un aventurier explore les abysses des cinq océans

Un explorateur américain, Victor Vescovo, est devenu le premier homme à être descendu au plus profond des 5 océans du globe. Un exploit qu'il a réalisé après de longs efforts sur un temps record.

Victor Lance Vescovo n'est pas vraiment un inconnu outre-Atlantique. Aventurier à succès, sportif accompli, cet Américain de 53 ans est aussi accessoirement un multimillionnaire féru d'exploration qui aime les défis.

A son actif, il compte notamment l'Explorers Grand Slam (le Grand Chelem des Explorateurs), un défi de haut niveau qui consiste à atteindre les 7 plus hauts sommets du monde, ainsi que les pôles magnétiques Nord et Sud avec, pour y arriver, plus de 100 km de ski à faire dans le froid polaire.

Le premier humain au plus profond des océans

Après avoir conquis les sommets, Victor Vescovo s'est intéressé aux fonds océaniques et s'est mis en tête de conquérir les abysses. De son propre aveu, il voulait être le premier être humain à visiter les points les plus profonds de chaque océan du globe. Désormais, c'est chose faite.

La première étape fut de descendre dans la fosse de Porto Rico. Cette fosse océanique est communément considérée comme la plus profonde de l'Atlantique, culminant à 8.400 mètres de profondeur. Vescoso est devenu le premier homme à visiter cette fosse.

five deeps

Des millions d'euros d'investissement

Après cela, le multimillionnaire enchaîna avec le tour des abysses de tous les océans : Indien, Pacifique, Antarctique et, pour finir, Arctique. En tout et pour tout, l'épopée de l'aventurier sous-marin a été bouclée en à peine 10 mois et a coûté 90 millions d'euros. Rien que le Limiting Factor, l'impressionnant sous-marin de 11 tonnes construit spécifiquement pour les besoins de la mission, en a coûté 43.

Ces incursions dans les parties les plus inexplorées de notre planète étaient également l'occasion de faire avancer la science. Les scientifiques de l'expédition ont ainsi identifié une quarantaine de nouvelles espèces, sans compter les échantillons d'eau inédits pris dans les fonds marins ainsi que 300.000 km² de cartographie abyssale. Il est prévu de confier toutes les données récoltées à la Nippon Foundation / GEBCO, un organisme engagé dans la cartographie des océans.

Victor Vescovo, lui, a déjà jeté son dévolu sur un nouveau défi : ce sera l'espace !

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 03/10/2019
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.