Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Tout ce qu'il faut savoir pour réussir sa sortie en mer

Seul, entre amis ou en famille, une sortie en mer est l'occasion de souffler et de profiter d'une nature apaisante. De bons moments en perspective qu'il faut savoir préparer pour éviter les mauvaises surprises.
Tout ce qu'il faut savoir pour réussir sa sortie en mer

Que vous vous apprêtiez à faire le tour de la baie ou que vous organisiez un week-end sur l'eau, avoir une bonne préparation est le secret pour réussir votre escapade. Et pour bien organiser les choses, il existe un classique qui n'a jamais failli : la liste. Voici donc tout ce qu'il vous faut checker pour réussir votre sortie en mer !

Vérifier les équipements de sécurité

La sécurité en mer n'est pas une chose à négliger et ça commence par le plus basique : un gilet de sauvetage par personne. Aucun passe-droit, aucune exception, petits, grands, expérimentés comme novices en mer, tout le monde doit en avoir un. Idéalement, un gilet de sauvetage pour adulte fournira au minimum une aide à la flottabilité de 150 newtons, 100 newtons pour un enfant de moins de 30 kg.

Il y a ensuite la trousse de secours qui doit contenir tout ce qu'il faut pour administrer les premiers soins (compresses stériles, antiseptiques, pansements, sparadrap, gel hydroalcoolique, couverture de survie...). Si besoin, y adjoindre des anti nauséeux pour soulager les éventuels accès de mal de mer. Pour composer votre trousse, vous pouvez vous référer au texte de loi relatif à la sécurité des navires.

Dans l'annexe 240-A.01 de ce même texte, vous trouverez également la liste des autres équipements de sécurité obligatoires à embarquer en fonction de la distance à laquelle votre bateau s'aventurera. Le but ici sera de vérifier que tout est en place et fonctionnel.

Contrôler la météo et la marée

Suivre les prévisions météorologiques depuis des semaines en vue du jour J ne suffit pas. Il faut la consulter de nouveau juste avant de lever l'ancre, afin d'avoir les dernières mises à jour. En complément, il faudra aussi être vigilant tout du long de l'escapade et suivre l'évolution des conditions météo tant qu'on sera en mer. On n'est jamais à l'abri d'un grain, d'autant plus que le temps change vite au large.

Enfin, n'oubliez pas de consulter l'horaire des marées, surtout si vous partez d'un port d'échouage. Ce serait quand même ballot de ne pas pouvoir rentrer au port faute de mer assez haute, ou de s'échouer à 100 mètres des quais pour la même raison !

Apporter les bons vêtements

Tout dépend évidemment du genre de bateau sur lequel vous allez voguer, mais si vous et vos invités allez passer le plus clair de votre temps sur le pont ou à effectuer des manœuvres, il va falloir s'habiller en conséquence.

Le maillot de bain, c'est très bien, mais il faut aussi savoir se protéger du soleil en journée, ainsi que du froid quand le vent se lève. Aussi, le maillot n'exclut pas de prévoir un t-shirt et un short, sans oublier les lunettes de soleil et le chapeau à large bord (ou la casquette), toujours efficaces contre l'insolation. Contre les coups de soleil, dégainez la crème solaire, non grasse si possible puisque le pont d'un bateau est ordinairement glissant.

Pour ne pas défaillir quand la température baisse, chose qui arrive plus souvent qu'on ne le pense en mer, prévoyez un coupe-vent. Vous serez bien content de l'avoir lorsque le soleil se fera occulter par un gang de nuages impertinents, faisant brusquement plonger le thermomètre.

Et par précaution, parce que l'eau, ça mouille, pensez aussi à amener quelques vêtements de rechange. Rien de forcément coquet : un pantalon, un t-shirt, un pull, bref, de quoi éviter de trembler de froid si jamais vos habits se faisaient tremper par les embruns. Évidemment, il faut penser à les entreposer dans un endroit sec et étanche. Petite astuce : un sac de toile doublé en son intérieur d'un sac-poubelle peut très bien faire l'affaire.

amis bateau

Prévoir assez de nourritures et de boissons

Que vous passiez tout le week-end en mer ou un court après-midi, naviguer est une activité qui n'est pas exempte d'imprévus. L'idée est donc de penser large pour éviter que les bons moments ne soient ternis par la faim et la soif.

L'idéal pour une sortie en mer est de préparer les provisions en amont : sandwichs, salades, plats de pâtes et de viande, l'important est d'éviter ce qui est gras et lourd notamment si on souffre de naupathie (l'autre nom du mal de mer). Pour les petites faims, préférez des barres de céréales, voire des fruits secs et des chips. Les biscuits et les gâteaux secs sont également de bonnes alternatives.

Pour les boissons, un indispensable : l'eau. Rester hydraté est capital sur un bateau où le soleil et l'air salin accélèrent la déshydratation. Le quota est donc d'une bouteille d'eau de 1,5L par personne et par jour, en plus de la même quantité à garder en stock. Ce sera la réserve d'eau douce.

A part l'eau, on peut aussi varier les plaisirs avec du jus de fruits ; en revanche, les boissons alcoolisées ne sont clairement pas recommandées. Non seulement induisent-elles un comportement dangereux, mais en sus elles déshydratent. Si malgré tout vous ne pouvez faire sans, désignez un Sam qui, en plus du skipper ou du chef de bord, ne boira pas. Deux précautions valent mieux qu'une.

Enfin, pensez aux déchets qu'il vous faudra évidemment collecter dans une poubelle et trier une fois à terre.

La sécurité avant tout

On ne le dira jamais assez, la sécurité est primordiale quand on part en mer. Voici donc quelques dernières recommandations pour en profiter pleinement l'esprit serein :

> Pensez à protéger vos documents importants (permis, pièce d'identité, etc.) dans des sacs ou des poches étanches. De même pour vos téléphones et autres gadgets allergiques à l'eau.

> Contrôlez la carte marine de la zone où vous comptez vous rendre afin de bien repérer les éventuelles zones de danger.

> Prévenez au moins deux personnes restées à terre de votre programme et tenez au moins l'une d'elles régulièrement au courant de l'avancée de votre escapade. Qu'elle alerte immédiatement les secours si vous ne donnez plus de nouvelles.

> Briefez bien tout le monde sur les règles de sécurité à bord.

> Surveillez toujours les enfants et ne les laissez pas se mettre hors de votre vue.

> Enfin, respectez le nombre maximum de personnes que votre bateau peut embarquer.

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 04/01/2020
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.