Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Sommarøy, une île sans horloge ?

Alors que l'heure est omniprésente (sur nos téléphones, nos ordinateurs, dans les transports, à la télé…), une petite île norvégienne se rebelle et revendique le droit de ne plus compter les heures. Une idée farfelue mais poétique qui pourrait bien cacher un coup marketing.

Pour de nombreuses personnes, l'heure qu'il est est une dictature et la montre un instrument de torture. Les habitants de l'île de Sommarøy, en Norvège, ont eu une idée originale et pour le moins radicale : supprimer le temps.

Une idée loufoque ou pragmatique ?

Sommarøy est une localité de pêcheurs de seulement 34 hectares peuplée d'environ 300 habitants permanents. Elle est appréciée des Norvégiens pour ses plages de sable blanc et ses paysages. Sommarøy est située à une latitude de 69,63°, soit au-delà des 66,55° du cercle polaire arctique, à 360 km plus au sud.

En deux mots comme en un, il y fait jour en permanence pendant plus de deux mois autour du solstice d'été. Dès lors, se sont dits certains résidents de la localité, pourquoi regarder l'heure puisqu'il est possible de faire n'importe quoi à n'importe quelle heure, aussi bien son jogging que tondre sa pelouse ?

Une pétition contre les horloges a donc été remise au député local, Kent Gudmundsen, qui a trouvé l'initiative intéressante. Pour matérialiser cette demande, les habitants de Sommarøy ont accroché leurs montres-bracelets au garde-fou de la passerelle qui relie leur île à sa voisine Hillesøya, en invitant les gens de passage à faire de même.

sommaroy
Photo: Harald Groven

Du buzz pour le tourisme

Cependant, un agent immobilier de Tromsø, la principale ville de la région, pense qu'il s'agit surtout d'un coup marketing de l'industrie du tourisme de Sommarøy et ses environs. Interrogé par le journal norvégien NRK, il rappelle la problématique de saisonnalité touristique de la région.

Les touristes étrangers viennent en effet sur l'île avant tout pour les célèbres aurores boréales de la longue nuit hivernale. Il s'agit de faire en sorte qu'ils viennent également pour son non moins célèbre (mais moins populaire) soleil de minuit. Faire une sortie en pirogue à 2 heures du matin est une expérience plutôt hors du commun !

Comme le fait remarquer, toujours dans NRK, le professeur de philosophie à l'université norvégienne de science et de technologie Truls Egil Wyller, les gens ont, après tout, vécu très longtemps sans horloge. Ce n'est qu'assez récemment que les humains sont devenus les esclaves de leur montre.

Malgré tout, est-il encore possible au 21e siècle de se passer totalement du temps ? Rien n'est moins sûr !

Par Charles LorrainPublié le 30/07/2019
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.