Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Shark spotter : observateur de requins

Les plages du Cap font partie de ces endroits paradisiaques qui font le bonheur des vacanciers. Seulement voilà, en période estivale, les requins blancs adorent eux aussi fréquenter les eaux chaudes de l’Afrique du Sud, installant un climat d’angoisse permanent chez les touristes. Heureusement, les Shark Spotters sont là pour veiller au grain.
Shark spotter : observateur de requins
Photo: DR

Les attaques de requin dans le monde

Les attaques de requins restent l’une des plus grandes peurs des baigneurs. Non pas qu’elles représentent un risque majeur pour eux : statistiquement, il y aurait une chance sur 253 millions d’être attaqué par un requin. Mais contre toute attente, ces attaques continuent d’alimenter l’imaginaire collectif comme une effrayante réalité.

Les requins attaquent pourtant très rarement les hommes et près des côtes, la morsure est plus due à la curiosité de l’animal qu’à la volonté de consommer de la chair humaine. D’ailleurs généralement, le requin ne mord qu’une fois avant de relâcher sa victime, un peu comme pour la "goûter". Malheureusement, cette morsure peut être mortelle ou tout au moins lourdement handicapante. On compte environ 6 morts chaque année, attribuables à une attaque de requins, sur la cinquantaine d’attaques répertoriées.

La naissance du programme Shark Spotter

Le projet Shark Spotters, littéralement "guetteurs de requins", est un programme initié en 2004 par une communauté de la ville du Cap en Afrique du Sud. Aujourd’hui, l’organisation est reconnue internationalement et bénéficie de l’appui financier de plusieurs entreprises comme l’équipementier Reef.

Le projet a vu le jour suite à une constatation assez simple : les eaux chaudes de la baie de Cap Town (la baie de la Table) attirent en été bon nombre d’espèces de requins dangereux. Le risque d’attaque reste faible, mais la proximité d’un requin blanc de 5 mètres a vite fait de décourager le touriste le plus téméraire.

Rasta Davids, le fondateur, a ainsi imaginé un système permettant de rassurer les baigneurs. Basé sur un système de guetteurs surveillant la mer depuis les hauteurs stratégiques de Cap Town, Shark Spotters est actuellement le système anti-attaque de requin le plus efficace du monde : il protège aujourd’hui plusieurs milliers de baigneurs sur une dizaine de plages de Cap Town.

Comment ça marche ?

Le système mis en place est très simple : plusieurs guetteurs équipés de jumelles et de radio prennent position sur les hauteurs de la baie et surveillent attentivement la mer tandis que les nageurs profitent tranquillement de leur baignade.

Un système de drapeaux de couleurs est mis en place pour prévenir en permanence les vacanciers de l’état d’alerte actuel. Un drapeau vert avec un requin incrusté signifie que tout va bien. Un drapeau noir veut dire que les conditions météo ne permettent pas aux spotters de détecter efficacement les requins. Le drapeau rouge invite à la prudence : un ou plusieurs requins ont été vus au loin.

Et dans le cas où un requin est aperçu rodant trop près des côtes, l’alerte est donnée, une sirène retentit et un drapeau blanc avec un requin noir est rapidement hissé. Il est alors demandé aux baigneurs de regagner la plage jusqu’à ce que l’alerte soit levée.

De 2005 à 2008, le système Shark Spotters a ainsi été à l’origine de 476 alertes préventives de ce genre.

Par Guillaume DaveluyPublié le 22/03/2013
Pour recevoir la newsletter

Autour du même thème

    A lire ailleurs

    Vos commentaires

    Soyez le premier à laisser un commentaire !

    Il vous reste caractères.