Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Sandy Island, l'île fantôme qui n'a jamais existé

Durant de nombreuses années, une île située près de la Nouvelle-Calédonie figurait sur toutes les cartes officielles jusqu'à ce que l'information tombe : il n'y a strictement rien à cet endroit ! Comment cette aberration a-t-elle pu perdurer aussi longtemps ?
Sandy Island, l'île fantôme qui n'a jamais existé
Photo: briandjan607 (illustration)

En mer, on connaît les bateaux fantômes qui apparaissent des années après leur disparition. Mais savez-vous qu'il existe aussi des îles fantômes ? L'une des plus réputées est Sandy Island, également connue sous le nom d'Île de Sable.

Un petit bout de sable dans le Pacifique

L'Île de Sable a longtemps été située dans les eaux territoriales de la Nouvelle-Calédonie, à 450 km des côtes néo-calédoniennes et 1000 km des côtes de l'Australie. Ses dimensions sont de 24 kilomètres de long pour 5 kilomètres de large (environ 100 km²), soit une taille comparable à la ville de Paris.

Les navigateurs se sont posés de nombreuses questions au sujet de cette île qu'ils n'ont jamais vue alors même qu'elle figurait sur leurs cartes, du moins jusqu'à ce que le Service Hydrographique et Océanique de la Marine (Shom) le retire de ses cartes dès 1979.

La fin d'un mystère

Pour lever le doute, un avion Neptune P2H de l'aéronavale a été dépêché sur place en 1979 pour juger sur pièces : il n'existe aucune île d'une quelconque sorte à cet emplacement, contrairement à ce qui figure sur de nombreuses cartes ! L'île a donc été retirée en mars 1979 des cartes hydrographiques françaises.

Cependant, d'autres services cartographiques ont continué de la mentionner pendant des années. Et pas des moindres, puisqu'il s'agit entre autres de Google Maps. En 2012, une mission australienne d'étude de l'évolution tectonique de ce secteur est arrivée au même constat : il n'y a pas d'île à cet endroit. Cette fois, Google Maps a retiré Sandy Island de ses cartes.

Pourquoi cette île imaginaire ?

Même si les caractéristiques bathymétriques (mesures des profondeurs et du relief de l'océan) de ce secteur sont encore mal connues, la profondeur estimée de la Mer de Corail à cet endroit est de 1400 mètres. La simple existence d'un banc de sable qui apparaîtrait et disparaîtrait avec les marées, comme il en existe à d'autres endroits du globe est donc totalement exclue. Il existe bien un volcan sous-marin, mais il n'est en aucun cas visible depuis la surface.

La première mention de Sandy Island remonte à 1876. Le baleinier Velocity a rapporté avoir observé une terre à cette position. Plusieurs hypothèses sont donc mises en avant pour expliquer l'origine de l'apparition sur nos cartes d'une terre qui n'existe pas.

A la fin du XIXème siècle, les imprécisions étaient encore nombreuses. Il est donc tout à fait possible en effet que le capitaine du baleinier n'ait pas su calculer avec précision sa position, ou encore qu'il ait fait une erreur dans ses prises de notes. A exactement 1° plus à l'est se trouvent les récifs Bampton, dont l'existence est avérée, et qui ont pu être enregistrés par le baleinier comme une nouvelle île.

Une autre hypothèse liée à la remontée à la surface de pierres ponces par le volcan est également avancée. Ces matériaux auraient pu non seulement abuser certains navigateurs, mais également certaines mesures depuis les satellites !

La raison de la propagation de cette erreur est simple : de nombreuses cartes sont construites à partir d'une base de données vectorielle des traits de côtes, la World Vector Shoreline Database, construite notamment à partir d'anciens documents. Mais cette histoire est d'autant plus surprenante que, depuis l'existence de l'imagerie satellitaire, il est devenu hautement improbable qu'il existe encore une île inconnue ou une île fantôme, surtout de la taille de Sandy Island !

Par Charles LorrainPublié le 12/04/2018
Pour recevoir la newsletter

1 commentaire

Fin du mystère

par Glycinia, le 17/06/2018

Dommage pour les amateurs de mystères !

Vous aussi, donnez votre avis !

Il vous reste caractères.