Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Poissons et fruits de mer : vive l'oméga 3

Un bord de plage, un petit resto et un beau plat de poisson : voilà une perspective réjouissante qui sent bon les vacances. Et en plus, c'est bon pour la santé ! Car poissons et fruits de mer regorgent d'oméga 3. Éclairage sur ce mystérieux élément.

Poissons et fruits de mer : vive l'oméga 3
Photo: Ben Brown

Depuis quelques années, on ne peut plus rien manger sans qu'on pointe du doigt la nocivité d'un aliment ou au contraire son extraordinaire faculté à prendre soin de notre santé. Et c'est au bord de la mer qu'on peut profiter au mieux des bienfaits du poisson. Car cet aliment apporte un composant de notre propre cerveau : les oméga-3.

C'est quoi, des oméga-3 ?

Les oméga 3 sont des groupes d'acides gras polyinsaturés . S'y trouvent deux acides gras essentiels, ne pouvant être synthétisés par notre corps : l'acide linoléique (LA) et l'acide alpha-linolénique (ALA). Ils doivent donc être apportés par notre alimentation.

Notre cerveau lui-même contient 30% d'acides gras et au moins 5% d'oméga-3. Ces derniers sont donc importants pour notre équilibre nerveux.

L'oméga-3, ça sert à quoi ?

Ces acides gras interviennent dans une foule de processus vitaux du corps humain : création de nouvelles cellules cérébrales, protection du système cardiovasculaire, régulation du système immunitaire, équilibre du poids, etc.

On les soupçonne également d''avoir un rôle important à jouer dans la prévention de certaines maladies neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques, etc.).

Les oméga-3 luttent contre les pertes de mémoire, mais surtout ils permettraient de ralentir la production de cortisol, plus connue comme étant l'hormone du stress. Un apport régulier en oméga-3 favorise ainsi la bonne humeur et peut prévenir la dépression.

Où trouver des oméga-3 ?

On retrouve surtout des oméga 3 dans les poissons gras (hareng, saumon, anchois, sardine, maquereau...), les crustacés, les mollusques, l'huile de poisson et dans les micro-algues. L'oméga 3 est également présent dans l'huile et les graines de chanvre et de lin, mais aussi dans les noix et, en plus petites quantités, dans les légumes verts.

Une étude finlandaise a mis en lumière le rôle du poisson dans la diminution du risque du diabète, précisément grâce aux oméga-3. Et il est reconnu que les pays les plus gros consommateurs de poisson ont un taux plus faible de dépressifs.

Si vous n'aimez pas le poisson ou que vous êtes allergique au fruits de mer, les oméga-3 se trouvent aussi... en gélules! Des compléments alimentaires utiles en cas de stress ou d'anxiété.

Oméga-3 et oméga-6

Les oméga-6 se retrouvent en quantité dans l'huile de cassis, de tournesol, de maïs, de noix ou encore de germe de blé.

Il semblerait qu'un mauvais ratio oméga 6 / oméga 3 augmenterait les risques d'obésité : celui-ci devrait être d'une molécule d'oméga 3 pour cinq molécules d'oméga 6, soit un ratio de 5. Aux États-Unis, ce ratio serait de 40 tandis qu'en France, il serait de 18.

Pour recevoir la newsletter

Autour du même thème

    Vos commentaires

    Soyez le premier à laisser un commentaire !

    Il vous reste caractères.