Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Méfiez-vous des coups de soleil

Si le soleil est bon pour le moral, il peut être dangereux pour le corps. Pour éviter les problèmes de santé, apprenez à prendre soin de votre peau en vous protégeant du soleil.

Méfiez-vous des coups de soleil

L’un des attraits de la plage en été, c’est bien évidemment de prendre le soleil. Sentir sa peau chauffer doucement et prendre une jolie couleur, c’est agréable, à condition que ça ne se transforme pas en cuisson corporelle. En effet, aux heures où il est le plus haut, le soleil envoie des rayons intenses, les UV, qui peuvent brûler votre peau : c’est le coup de soleil. Souvent incommodant, parfois très douloureux, il peut même s’avérer dangereux pour la santé.

Pourquoi la peau brûle-t-elle ?

Devant une arrivée massive d’UV, la peau se défend par une réaction inflammatoire : elle chauffe et rougit. Le coup de soleil peut aller du simple érythème à la brûlure au second degré. Cela dépend de la durée de l’exposition mais aussi de la nature de la peau : certaines personnes sont plus fragiles, comme les enfants, les gens blonds…

Précautions à prendre

L’exposition au soleil est donc risquée lorsque celui-ci est à la verticale, c’est-à-dire entre 12h et 16h en France. Le trajet des rayons UV dans l’atmosphère y est plus court et les rayons sont donc moins filtrés. Choisissez plutôt de prendre un bain de soleil le matin ou en fin d’après-midi.

Méfiez-vous des nuages, ils ne sont pas si opaques : par ciel voilé, seulement 5 à 10 % des UV sont filtrés. Même chose sous le parasol : certains tissus laissent passer les rayons, mais surtout le sable et l’eau réfléchissent jusqu’à 30% des UV.

L’usage de la crème solaire est fortement recommandé. Celle-ci doit protéger contre les UVA et les UVB. Pour connaître le degré de protection, vous devez multiplier l’indice indiqué par le temps qu’il vous faut habituellement pour prendre un coup de soleil : si vous rougissez en 10 minutes, une crème indice 5 vous protégera pendant 50 minutes. La protection dépend donc de l’indice et de votre type de peau. Quoiqu’il en soit, renouvelez l’application au moins toutes les deux heures, y compris avant de vous baigner.

Soyez notamment très vigilants avec les petits : les coups de soleil de l’enfance peuvent favoriser les cancers de la peau à l’âge adulte. En plus de la crème, laissez-leur t-shirts et chapeaux. Et n’exposez jamais un bébé de moins d’un an au soleil : il risque brûlures et déshydratation.

Quand c’est trop tard...

Si vous êtes rouge comme une écrevisse, mettez-vous au plus vite à l’ombre ! Ensuite, couvrez-vous d’une serviette humide pour rafraîchir la peau. L’application d’une crème de type Biafine est conseillée, mais il faut alors veiller à ne pas retourner au soleil avant 48 heures.

Les allergies

Parfois confondues avec des coups de soleil, les lucites sont des allergies qui se présentent sous la forme de plaques rouges qui démangent. On ne connaît pas bien l’agent allergisant, du coup la cause est difficile à déterminer : prédisposition génétique, maquillage, médicament… Bénignes, elles touchent surtout les femmes entre 25 et 40 ans, dès la première exposition au soleil. Des rougeurs voire de petites cloques apparaissent sur le cou, les bras, les jambes, mais le visage n’est jamais touché. Un antihistaminique et un anti-inflammatoire permettent de faire disparaître les lésions en quelques jours.

> A LIRE AUSSI : Comment bien vivre lorsque soleil chauffe ?

Par Guillaume DaveluyPublié le 10/07/2014
Pour recevoir la newsletter

1 commentaire

Tifanie

le 18/04/2013

Il a l'air bien ce site... Contre les coups de soleil je vous conseille de le regarder.

Vous aussi, donnez votre avis !

Il vous reste caractères.