Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le surf est-il un sport pour votre enfant ?

Le surf est un sport complet qui met à contribution aussi bien le haut que le bas du corps, sans compter le sens de l'équilibre qu'il faut à sa pratique. Une bonne discipline pour les enfants qui adorent la mer, mais attention à ne pas la pratiquer n'importe comment !
Le surf est-il un sport pour votre enfant ?

Même s'il n'y a pas vraiment d'âge minimum pour pratiquer le surf, du moment que le jeune sportif satisfait aux prérequis, on estime qu'un enfant peut se mettre à ce sport dès 6 ans. Et pas de jaloux, ce sport est adapté tant aux garçons qu'aux filles. Évidemment, il y a quelques paramètres à prendre en compte avant de poser votre bambin sur sa planche et ça commence bien sûr par le plus basique : savoir nager.

Les prérequis au premier cours de surf

S'il est impensable de lâcher son enfant dans les vagues alors qu'il ne maîtrise aucune nage, lui faire pratiquer le surf alors qu'il n'est pas à l'aise avec l'océan l'est tout autant. Avant de se lancer donc, mieux vaut être sûr que le jeune pratiquant est bien en phase avec la mer, et si votre enfant a peur de mettre la tête sous l'eau, par exemple, peut-être faut-il réfléchir à un autre sport ?

Ensuite, pensez "safety first" comme disent les Américains. Cela signifie avoir une planche adaptée pour le jeune débutant (généralement en mousse pour la légèreté, avec un nez arrondi et des dérives souples) et un casque, même si là, ce n'est pas obligatoire.

Enfin, ne pas oublier la crème solaire. Le soleil, ça tape, même quand on patauge !

Qu'attendre de ses premiers cours de surf

Opter pour un club ou une école de surf est l'option la plus avisée pour apprendre le surf à un enfant. En tant que parent, même pratiquant et de bon niveau, nos affects peuvent brouiller la pédagogie nécessaire à l'apprentissage. Un professionnel expérimenté, lui, saura la distiller à travers des activités bien pensées et ludiques. De plus, suivre un cours collectif permettra à l'enfant de développer sa sociabilité et le motivera davantage.

Les capacités d'apprentissage des enfants étant très élevés, ils vont rapidement acquérir les bases du surf et développer leur sens de l'équilibre ainsi que leur coordination. Surtout que les sessions se font en douceur et dans le jeu, en suivant le rythme de chacun. En revanche, il est important de garder en tête que l'essentiel à cet âge-là, c'est la glisse et le fun qu'elle procure. Inutile donc de stresser si votre enfant ne se positionne pas de façon optimale sur sa planche au bout de deux cours.

jeune surfeur

Les points où il faut faire attention

S'initier au surf, c'est bien, mais à un très jeune âge, cela ne devrait justement pas être plus que ça : une initiation. Il faut éviter de leur mettre une pression inutile et si la compétition peut en motiver certains, il serait malvenu d'en faire un leitmotiv au risque d'ôter tout fun à l'activité, voire d'induire des troubles dépressifs si la pression est trop lourde.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le surf, aussi amusant soit-il, reste un sport, et la pratique d'un sport fatigue. Il faudra donc veiller à ne pas surcharger le programme de l'enfant et rester vigilant aux signes d'épuisement pour éviter que les courbatures ne se transforment en blessures.

Enfin, au risque de le répéter, il faut garder en tête que pendant l'enfance, la priorité doit être donnée à la glisse et à l'amusement. Si l'enfant a des atomes crochus avec le surf, il peaufinera de lui-même son style au fil du temps alors que sa force évoluera. Obliger un petit à adopter un style d'adulte alors qu'il est loin d'en avoir l'endurance et la musculature, et ce même s'il en a le talent, mettra son corps sous pression. A moyen terme, il développera une usure précoce des articulations (chevilles, genoux et hanches) qui mettra prématurément fin à sa carrière de surfeur.

En résumé, le surf chez l'enfant ne devrait être synonyme que de récréation, d'amusement et de découverte !

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 06/11/2019
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.