Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le secret des cercles de fées sous-marins

Les cercles de fées, ces énigmatiques zones sans végétation, s'aperçoivent surtout sur la terre ferme. C'est pourquoi lorsqu'elles se mettent à coloniser les fonds marins, il y a de quoi intriguer. Mais leur mystère n'aura pas duré bien longtemps : les scientifiques ont fini par comprendre le phénomène.

Le secret des cercles de fées sous-marins
Photo: University of Southern Denmark

Au cours d'une balade, il se peut que vous soyez tombé sur un rond presque parfait au beau milieu d'une prairie, rond formé par une herbe plus verte ou, au contraire, par un cercle à l'intérieur duquel aucune végétation ne pousse. C'est ce qu'on appelle un cercle de fées. Le phénomène est également connu sous les mers où la végétation semble obéir à une étrange impulsion.

Les cercles de fées sous-marins

Les cercles de fées sous-marins peuvent être observés dans les eaux froides de la mer Baltique, plus précisément au large de l'île de Møn, au Danemark, par 6 mètres de profondeur. C'est là, sur le plancher marin, que poussent des zostères, des plantes à fleur rappelant le blé. Elles sont présentes dans toutes les mers du globe et dans tous les océans sauf qu'au large de Møn, elles poussent bizarrement : on dirait qu'elles se déploient autour d'un noyau de terrain stérile et exempt de végétation.

Intriguant et déroutant, ces étranges zostères semblent vouloir reproduire le phénomène de cercles de fées inexpliqués des savanes d'Afrique où la végétation pousse en couronne autour d'une zone complètement vide.

Un mystère de plus de résolu

Des chercheurs danois se sont penchés sur la question, ont analysé des échantillons de fonds marins et ont émis une solution « simple » à ce mystère que certains prenaient pour une trace extraterrestre.

Pour commencer, il faut savoir que dans les mers du nord, les zostères poussent sur de la vase. Cette vase, issue de la décomposition organique, contient naturellement du souffre. Or, la disposition des feuilles du zostère fait que la plante retient la vase portée par le courant au lieu de la laisser passer. Résultat : la concentration en souffre devient très élevée au milieu des colonies de zostères, exactement là où poussent les plants les plus jeunes. Ceux-ci finissent par mourir, victimes de la toxicité du souffre, alors que les plants adultes de la périphérie survivent car ils sont plus résistants.
Et c'est ainsi que se forment des cercles de fées sous-marins dont l'intérieur est nu de toute végétation et dont les bords accueillent une flore vigoureuse.

Et les cercles de fées terrestres ?

C'est en Namibie que l'on croise le plus de cercles de fées. Elles font deux à douze mètres de diamètre et trouent le tapis d'herbe sèche de la savane de leur intérieur dénué de toute végétation. Les cercles sont par contre délimités par une herbe plus haute et plus dense que le reste de la prairie. Petite particularité, ces cercles grandissent et repoussent la végétation au fil des années.

Leur cause est encore inconnue. Certains pointent du doigt les termites qui saperaient les racines des végétaux, d'autres pensent à une toxine qui empêcherait les graines de pousser. Dans tous les cas, ce mystère est encore loin d'être résolu.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.