Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Le piège de l’insolation

Une exposition prolongée au soleil peut provoquer un malaise, dont les conséquences sont parfois graves. Pour éviter les problèmes, ne vous laissez pas surprendre…
Le piège de l’insolation
Photo: Pierpeter

En plein été, le soleil peut se transformer en véritable ennemi lorsqu’il se met à chauffer notre corps plus qu’il ne peut le supporter. Ce coup de chaleur, fréquent en période de canicule, est responsable de la déshydratation de notre organisme. Associé à un coup de soleil, il se transforme en insolation. Sous l’effet des rayons infrarouges, la température du corps s’élève anormalement : c’est l’hyperthermie. Les mécanismes de régulation thermique se dérèglent et deviennent inefficaces. La peau, brûlante, se dessèche et certains organes vitaux peuvent subir des dégâts. Si l’on ne réagit pas rapidement, la victime peut tomber dans le coma et même y laisser la vie.

Les signes précurseurs

Pour réagir face à un coup de chaleur, il faut en repérer les premiers symptômes :

* Vous ressentez une soif intense
* Vous sentez une poussée de fièvre
* Votre peau est sèche, rouge et chaude
* Vous ressentez des nausées, des maux de tête
* Vous avez une impression de somnolence
* Vous devenez agressif, confus ou anxieux

Si la situation se dégrade, vous pouvez rapidement être l’objet de délires, de convulsions, puis perdre connaissance.

Prévenir ou guérir…

Dès les premiers signes, il convient d’alerter les secours au plus vite, puis de transporter la victime dans un endroit frais. Faites-la boire de l’eau et passez-la sous une douche relativement froide. A défaut, mouillez abondamment la peau, laissez sécher sans essuyer puis recommencez l’opération tant que le corps est chaud. L’eau capte les calories du corps pour s’évaporer et fait ainsi baisser la température.

Mais le mieux est tout de même de prendre des précautions pour éviter les ennuis.

* Le premier réflexe en cas de forte chaleur est de s’hydrater régulièrement : vous devez boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Soyez particulièrement vigilants avec les enfants qui ne ressentent pas toujours la soif.
* Évitez les longues expositions en plein soleil, comme les marches aux heures chaudes ou les siestes sur le sable.
* Ne portez pas de vêtements épais, serrés, de couleur foncée, optez pour une casquette blanche.
* Recherchez l’ombre.
* Attention également aux activités sportives quand le soleil tape. Ne courez pas torse nu, mouillez-vous le front et la nuque régulièrement.

Par Guillaume DaveluyPublié le 28/06/2013
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.