Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Le labre nettoyeur prend soin des poissons

Il existe des animaux qui savent vivre sans souci avec leurs voisins et le labre nettoyeur est de ceux-là. En voilà d'ailleurs un qui n'a pas usurpé son nom : son hobby dans la vie ? Nettoyer les autres poissons !

Le labre nettoyeur prend soin des poissons
Photo: Bernard Dupont

Le labre nettoyeur, Labroides dimidiatus de son nom scientifique, est un petit poisson bleu argenté, avec une touche de jaune. Il est surtout reconnaissable par son corps longiligne d'une dizaine de centimètres et ses bandes noires sur chaque flanc qui lui partent de la queue jusqu'à son museau pointu, en traversant son œil.

Un surprenant poisson des récifs

Le labre est un poisson sédentaire qui aime la compagnie des autres espèces. On le rencontre ainsi surtout dans les récifs des eaux chaudes de la mer Rouge, du canal de Mozambique, de l'océan Indien, jusque dans les parties tropicales et subtropicales du Pacifique ouest (Polynésie, Japon, Australie, etc). Là où il n'y a pas de récifs, il occupe les fonds sablonneux ainsi que les rochers, anfractuosités et autres crevasses jusqu'à 30 mètres de profondeur.

Il y vit soit en solitaire, soit en couple, soit avec un harem ou encore en bande juvéniles (une bande de petits poissons non matures). Lorsque le mâle dominant du groupe disparaît, la femelle dominante prend sa place en changeant de sexe : elle passe alors de femelle à mâle en 24 heures.

La nuit, le labre nettoyeur s'enterre dans le sable ou s'accroche à un bout de corail. Il sécrète ensuite un mucus qui va le recouvrir et le protéger pour la nuit. Au matin, il sort de son cocon et part travailler... dans sa station de nettoyage !

Nettoyage complet

A l'entrée de sa petite grotte ou, faute de mieux, sur son petit lopin de sable, le labre propose un service de nettoyage à tous les poissons du récif. Notre petit poisson est en effet adepte de la symbiose à bénéfice mutuel, autrement appelé le mutualisme. Dans ce cas-ci, il débarrasse les poissons des parasites accrochés à leurs écailles et branchies, de leurs peaux mortes ainsi que des restes de repas entre leurs dents. En contrepartie, il s'en nourrit (c'est même de là qu'il tire toute sa subsistance) tout en recevant une protection dans la journée. D'ailleurs, il profite d'une sorte d'immunité parmi les carnassiers et il faut voir le petit poisson se promener comme si de rien n'était dans la gueule d'une murène pour le croire.

Labre nettoyeur

Du marketing par la danse

Pour attirer le chaland, le labre ne ménage pas ses efforts et exécute une sorte de danse frénétique devant son repaire afin de montrer qu'il propose des services de nettoyage.

Il arrive aussi que ce soient les poissons eux-mêmes qui le sollicitent et pour ce faire, ils adoptent une attitude spécifique : ils se mettent sur le côté, la tête à la verticale ou en oblique, et ouvrent leurs opercules. Il faut dire que les services du labre nettoyeur sont particulièrement appréciés et il n'est pas rare de voir une foule de poissons se presser autour de sa station-service.

Photo : Philippe Guillaume

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.