Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

La serviette de plage, négligée mais incontournable

Dans cet univers rempli de sable qu'est le bord de mer, la serviette de plage est bien souvent notre meilleure alliée. Le hic, c'est qu'elle est si indispensable qu'elle en est devenue presque banale. Justice pour la serviette !
La serviette de plage, négligée mais incontournable

Elle est toujours là, la serviette. Quand nous vient l'envie de nous étaler sur le sable pour bronzer confortablement, qui nous sauve du sable qui s'immisce partout ? La serviette ! Quand vient le temps d'enlever le maillot pour enfiler nos vêtements de ville, derrière quoi nous cachons-nous ? La serviette ! Et pourtant que savons-nous vraiment de l'accessoire le plus incontournable de la plage ?

Les différentes sortes de serviettes

Depuis ses premières apparitions sur les plages, en même temps que les premiers estivants des congés payés, la serviette de plage a subi plusieurs mutations. La serviette-éponge, si classique aujourd'hui, a vu le jour vers la fin des années 1800, d'abord à destination des établissements thermaux puis du grand public. Son toucher très doux la rendit vite populaire, mais elle souffre d'un défaut énervant : elle accroche le sable qui est alors difficile à déloger.

Vient alors la serviette en nids d'abeilles, qui est aussi absorbante que celle en coton éponge, voire plus, tout en retenant moins de sable. Le bémol est que son toucher est moins agréable. Enfin, il y a la serviette en microfibres, légère, super absorbante et à séchage rapide, elle occupe peu de place dans le sac, mais n'est pas ce qu'il y a de plus confortable.

Après la matière, vient la question de la dimension : la serviette devient drap de plage passée une certaine taille et peut aller jusqu'à 140 x 200 cm. Quant à la fouta, il s'agit d'une évadée des hammams où elle était connue depuis longtemps, tantôt utilisée pour se sécher, tantôt comme paréo.

Des serviettes qui changent la vie

Indispensable à la plage, la serviette sait aussi se faire ingénieuse. Il existe par exemple le Duo Soleil, un drap de plage qui cumule les qualités : elle peut être lestée avec du sable pour résister aux coups de vent, possède deux poches de rangement et même un trou stratégiquement placé pour le parasol.

Parlons aussi de la So beach, une astucieuse serviette qui se transforme en sac de plage avec des poches pour ranger tout ce qu'on veut et même un coussin pour s'allonger plus confortablement sur le sable.

Et ça ne s'arrête pas là. Certaines serviettes, composées de deux couches de tissu, sont garanties "anti-sable", tandis que d'autres sont garnies de poches étanches pour nos appareils électroniques. D'autres même embarquent de petits haut-parleurs pour écouter de la musique en bronzant.

Comment entretenir sa serviette de plage ?

Le soleil, le sel et le sable sont les principaux ennemis de votre serviette de plage. Pour l'entretenir donc, il est conseillé de la laver régulièrement, à chaque retour de plage si possible. Ce faisant, elle conservera longtemps ses capacités d'absorption.

En revanche, pour la laver, évitez d'utiliser de l'adoucissant qui nuira également à cette capacité. Si vous souhaitez sauvegarder la douceur de votre serviette, préférez la mettre à nettoyer avec un verre de vinaigre blanc.

Et pour que ses couleurs se conservent longtemps, mettez votre serviette à tremper toute une nuit dans de l'eau froide avec du vinaigre, idéalement quand elle est neuve. Passez-la ensuite au lavage et le tour est joué !

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 19/04/2018
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.