Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

La formidable histoire du Fort Boyard

Fort Boyard, c'est l'émission qui berce nos étés depuis plus de vingt-cinq ans. Ce n'est pourtant pas du jeu dont nous allons vous parler ici, mais de vieilles pierres et de l'histoire incroyable qu'elles ont traversée depuis la construction du fort au 19ème siècle jusqu'à aujourd'hui.

La formidable histoire du Fort Boyard
Photo: Armel

Fort Boyard ! A l'évocation de ce nom, l'on ne peut s'empêcher de penser au célèbre jeu télévisé, à ses stars candidats, ainsi qu'à l'emblématique Père Fouras et à Passe-Partout. Mais au-delà du divertissement qu'en a fait la chaîne de télévision France 2, connaissez-vous l'histoire de ce lieu mythique, inscrit en tant que monument historique par le Ministère de la Culture ?

La genèse du fort

Le fort tire son nom de l'endroit même où il a été construit : la longe de Boyard, un banc de sable situé entre l'île d'Aix et l'île d'Oléron, en Charente Maritime. C'est le 11 mai 1804, sous l'approbation de Bonaparte alors 1er Consul, que les travaux commencèrent. La construction du fort est alors motivée par le renforcement de la défense de l'arsenal de Rochefort.

La première phase de construction consiste à mettre en place des fondations solides, par l'empilement de gros blocs de pierre. 27 navires et quelque 600 ouvriers participent alors au chantier. En 1809, les travaux sont suspendus en raison d'une attaque de la flotte anglaise contre les navires français mouillant près du fort. Elles ne reprendront que 32 ans plus tard, sous le règne de Louis-Philippe. La construction du fort en lui-même ne s'achèvera qu'en 1859 avec la mise en place de la tour de vigie, point culminant de l'édifice.

Ses différentes utilisations

Le fort a été construit au départ pour pallier une faiblesse défensive. En effet, les portées des canons situées sur l'île d'Oléron et l'île d'Aix étaient trop faibles et n'assuraient pas une couverture efficace de la zone. Mais en raison du temps pris pour son édification (55 ans), les technologies avaient évolué et la portée des nouveaux canons s'était considérablement améliorée, rendant, de ce fait, le fort totalement inutile. Il fût tout de même armé de vieux canons, pour la forme.

En 1871, le fort devient une prison pour les soldats prussiens. Cette utilisation ne dura pas longtemps, car en 1872, les derniers prisonniers ayant quitté les lieux, la Marine réoccupe le fort. En 1925, après des années de lente dégradation, le fort sera totalement abandonné et il en sera ainsi pour plusieurs années encore. Il deviendra même une cible géante pour les Allemands durant la Seconde Guerre Mondiale qui s'en serviront pour leurs tirs d'exercice.

C'est en 1988 que le fort connaîtra une seconde jeunesse, grâce à son rachat par le producteur de télévision Jacques Antoine et son équipe, pour la somme de 1,5 million de francs.

Fort Boyard, le jeu

Le jeu a été créé en 1990 par Jacques Antoine, Jean-Pierre Mitrecey et Pierre Launay et produit par Adventure Line Productions. Il s'appelait au départ « Les clés de Fort Boyard » pour être renommé, dès la saison suivante, en « Fort Boyard ».

Durant toutes ces années, le jeu aura connu plusieurs évolutions, mais son concept restera quasiment toujours le même : récolter 9 clés en réussissant des défis proposés dans les anciennes geôles du fort, puis collecter le maximum d'indices lors de la deuxième partie de l'émission. Il faudra ensuite trouver le mot mystère qui permettra aux candidats de gagner les fameux Boyards.

En cette année 2017, l'émission en sera à sa vingt-huitième saison et proposera quelques nouveautés comme des clepsydres rouges lors de la quête aux indices ou encore de nouvelles épreuves (Spa, Rodéo Dino, Asile, etc.).

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.