Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

La Finlande et ses 178 900 îles

Située tout au nord de l'Europe, la Finlande est connue pour ses groupes de heavy metal et son système éducatif exceptionnel. Mais ce qu'on oublie, c'est que ce pays entretient une relation toute privilégiée avec l'eau, en témoigne les milliers d'îles éparpillées un peu partout sur son territoire.

La Finlande et ses 178 900 îles
Photo: ReflectedSerendipity

La Finlande est indissociable à l'élément aquatique. Elle est à juste titre surnommée "le pays aux mille lacs" (187 888 en vérité), son eau est la plus pure du monde selon l'UNICEF, et 10% de ses terres, soit 33 000 km², sont recouverts d'eau. Une telle débauche amène forcément à la création d'îles : le pays en compte 178 947 dont un peu plus de la moitié est lacustre. Quant au reste, il se trouve au large des côtes Finlandaises, dans la mer Baltique.

Saaristomeri

Il existe plus d'un mot pour désigner une île en finnois et cela dépendra de sa taille, de sa forme, ainsi que d'autres critères qui nous échapperaient totalement. Saaristomeri, lui, désigne l'ensemble de l'archipel finlandais. Regroupés au sud du continent, la majorité des îles et îlots qui le composent appartiennent à l'archipel d'Åland et à celui de Turku auxquels s'ajoutent ceux de l'archipel d'Helsinki et de Kotka. On peut également lui rattacher ceux de l'archipel de Kvarken même si ce dernier est un peu trop au nord pour cela.

Au total, ce sont 80 897 îles maritimes qui flottent au large de la Finlande, concentrées entre la pointe sud-ouest du pays et la Suède. Un tel archipel fait que les rives et les côtes finlandaises sont un vrai dédale de méandres, d'îles et d'îlots.

Toutes les îles du pays ne sont évidemment pas habitées et c'est normal puisque 100 000 d'entre elles ont une superficie inférieure à 5 km². Seules 20 000 environ accueillent des résidents, que ce soit en permanence ou juste en été dans des mökkis (sorte de chalets de vacances). Cela reste cependant suffisant pour planter des villages très pittoresques ici et là.

Finlande

La vie sur les îles

Aucune route fixe ne relie 550 des îles habitées de la Finlande au continent. Cela amène plusieurs milliers de Finlandais à être dépendants du bateau et de l'hydravion.

On y prend donc le bac comme d'autres le bus, les ferries font tourner l'économie (40% du PIB) et le postier délaisse son vélo pour une barque et des patins à glace, quand ce n'est pas un hydrocoptère. Avec le gel de l'hiver heureusement, des routes de glace s'ouvrent si celle-ci est assez épaisse pour supporter la circulation.

Pour se ravitailler dans les coins reculés de ce labyrinthe d'îlots verdoyants, les habitants s'organisent : un hydravion fait le tour des localités et déposent épiceries et produits de première nécessité en un point où tout le monde peut se servir. Il n'y a pas de vol puisque tout le monde se connaît. Pour le cash, c'est le même système, parce que oui, les banques n'y ont pas de filiales !

Si l'on résumait la vie sur ces îles, elle se répartirait entre la pêche, le potager, un peu d'élevage et beaucoup d'air pur. Une communion avec la nature qui ne conviendrait pas aux plus citadins d'entre nous, mais qui serait paradisiaque pour ceux se contentant de peu et aimant la vie indépendante en semi-autarcie.
Photo : Mariano Mantel

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 12/02/2018
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.