Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'importance insoupçonnée des laisses de mer

Une laisse de mer est une accumulation de débris naturels ou non, que l'on retrouve sur les plages du littoral. Elle marque la limite entre la mer et la terre et possède un rôle capital pour la faune locale. Hélas, les laisses de mer sont de plus en plus polluées et un nettoyage délicat s'impose.
L'importance insoupçonnée des laisses de mer

Les laisses de mers jouent un rôle essentiel pour la faune qui les entoure. Cette délimitation naturelle entre mer et terre, que l'on aperçoit souvent lors des marées basses, doit être préservée. Pour cela, des initiatives de nettoyage manuel sont mises en place. Découvrons de quoi est composé une laisse de mer, son rôle primordial dans l'écosystème et les façons de les maintenir en vie.

Définition d'une laisse de mer 

Par laisse de mer, on désigne cet amas de plantes, d'algues, de bois flotté, de coquillages, de résidus marins, d'animaux mort et de divers objets ayant terminé leur vie dans l'eau, que l'on aperçoit sur la plage lorsque la mer se retire. On présente souvent ces laisses de mer comme la frontière naturelle entre la terre et la mer.

Elles sont de plusieurs sortes, car les laisses de mer ne sont pas forcément exposées à l'eau et au soleil de la même manière. Celles qui se trouvent haut sur le sable ne recevront que des éclaboussures de vagues, tandis que celles qui se situent près du bord de l'eau seront immergées fréquemment. Cela influe sur la composition de la laisse de mer, ainsi que sur les minéraux et les matières organiques qu'elle va produire en se décomposant. En effet, les laisses de mer peuvent être considérées comme un engrais naturel pour la flore locale.

L'importance de cet écosystème pour la faune

Au sein de ces laisses de mer, c'est tout un écosystème qui prend vie. De nombreux micro-organismes s'y développent, abrités par un micro-climat favorable à leur croissance, et ils y côtoient algues et coquillages. A ce titre, leur rôle pour la faune alentour est capital !

D'une part, la laisse de mer va servir de garde-manger à plusieurs types d'oiseaux, qui se posent et picorent les petits insectes qu'elle contient. Les crabes et quelques tous petits poissons viennent également se restaurer dans cet écosystème, tout comme certains types de coléoptères qui ne survivent que grâce à lui.

D'autre part, les hirondelles, les gravelots et bien d'autres volatiles viennent puiser dans les laisses de mer pour faire leur nid. En récupérant les algues laissées sur le rivage, les oiseaux sont en mesure de se fabriquer un nid aussi solide que douillet.

Laisse de mer

Enfin, l'un des rôles majeurs des laisses de mer est de servir d'engrais naturel à la végétation qui parsème les plages et les dunes. En se décomposant, les éléments qui forment la laisse vont devenir des éléments nutritifs pour les plantes alentours. Ces dernières pourront alors croître et servir de barrières naturelles contre le vent, mais aussi d'alimentation pour certaines espèces d'invertébrés.

Les laisses de mer représentent donc un véritable puits écologique, qui alimente la plage. Hélas, elles sont de plus en plus polluées.

Le nettoyage manuel, pour préserver la biodiversité

En examinant les laisses de mer actuelles, on ne peut que constater les dégâts : plastique, mégots de cigarettes, bouteille en verre, détritus en papiers, produits toxiques… Les composants non-organiques se multiplient et viennent polluer cet écosystème. C'est alors toute la faune locale qui est en danger.

Pour aider les laisses de mer à se régénérer, il faut effectuer un nettoyage régulier (mais pas trop fréquent), de préférence manuel. En effet, à la main, il sera possible de trier les déchets et de n'enlever que ceux qui ne sont pas essentiels à la biodiversité. Les nettoyages mécaniques, bien qu'efficaces, ne permettent pas de différencier les nombreux éléments qui les composent.

Commencer par ne pas jeter de détritus sur les plages serait un bon début et c'est dans ce sens que se développent les campagnes de sensibilisation visant à préserver les laisses de mer.

Par Mickael Mis à jour le 01/10/2018
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.