Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

L'axolotl, l'étrange créature en voie d'extinction

L'axolotl est un sympathique animal aquatique endémique du Mexique et appartenant à la même famille que la salamandre. Extraordinaire en bien des points, il est pourtant aujourd'hui menacé d'extinction.
L'axolotl, l'étrange créature en voie d'extinction
Photo: John Clare

L'axolotl est un bien étrange animal sorti tout droit d'un film de science-fiction. Avec son allure d'alien, il étonne certains, séduit les autres et en effraie aussi quelques-uns. Pourtant, la petite bête ne vient pas d'une autre planète mais vit bien sur la nôtre. Enfin peut-être pas pour longtemps.

Les incroyables pouvoirs de l'axolotl

Ce petit animal est connu pour ses extraordinaires capacités de régénération. Il est capable d'entièrement régénérer un œil fonctionnel, une patte coupée ou une partie de son cerveau. De nombreux scientifiques se sont penchés sur son cas et ceux-ci pensent que son secret réside dans la capacité de l'axolotl à rester une larve toute sa vie (entre 10 et 20 ans) !

Il peut bien évidemment évoluer et prendre sa forme adulte si les conditions de son environnement l'exigent. Il perd alors ses branchies au profit de vrais poumons et devient ainsi capable de vivre hors de l'eau. Il change aussi radicalement d'apparence au point qu'on le confonde fréquemment avec la salamandre tigrée. Cependant, son espérance de vie s'en trouve drastiquement réduite (environ 5 ans)

Pourquoi l'axolotl est en train de disparaître ?

On ne trouve l'axolotl que dans la région de Xochimilco. Problème, c'est également une région très touristique pour ses célèbres réseaux de canaux et ses chinampas (des jardins et potagers flottants). L'écosystème de l'animal est ainsi mis à mal par la pollution engendrée par les milliers de touristes visitant la région.

L'axolotl souffre également de la pollution agricole issue des pesticides utilisés dans la zone mais également des eaux usées, rejetées par la grande ville. A tout cela s'ajoute encore la concurrence des poissons introduits dans la région dans les années 1970 : non seulement ces poissons sont friands de ses œufs, mais ils sont surtout de sérieux rivaux dans la course à la nourriture.

axolotl

Un animal à préserver

En conséquence, la population d'axolotl a décliné de manière alarmante : on trouve aujourd'hui à peine 0,3 axolotl / km² dans les canaux de Xochimilco contre 1 000 / km² en 1996. L'Université Nationale Autonome du Mexique, qui a mené cette étude, garde cependant espoir et conduit actuellement un projet de réhabilitation des axolotls.

Pour l'instant, et grâce à la participation de quelques cultivateurs convaincus par l'approche bio, une centaine d'individus ont ainsi pu se reproduire tranquillement dans 3 canaux tests. Espérons que l'expérience réussisse !

Photo : carnifex82

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 15/10/2014
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

1 commentaire

Les prédateurs

par Lana, le 12/11/2015

Quels sont ses prédateurs autres que les humains ?

Réponse de la rédaction : L’Axolotl compte assez peu de prédateurs naturels, mais on peut quand même citer les hérons et les grandes couleuvres.

Vous aussi, donnez votre avis !

Il vous reste caractères.