Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Handiplage œuvre pour les handicapés

Toute personne a le droit de profiter des joies de la plage. C’est sur ce postulat très simple que l’association Handiplage a pris forme. Elle œuvre aujourd’hui pour faciliter l’accès aux plages pour les personnes handicapées.
Handiplage œuvre pour les handicapés
Photo: handiplage.fr

Depuis 1999, l’association Handiplage travaille quotidiennement pour permettre aux personnes à mobilités réduites d’avoir accès aux activités et loisirs de la plage. Pour cela, elle a créé un label spécifique : le label Handiplage. Fondée par deux handicapés, l’association s'appuie sur deux principales missions.

Tout d’abord, elle forme les "handiplagistes". Ce sont les personnes chargées de recevoir et d’accompagner les personnes handicapées sur les plages. On leur apprend notamment les gestes à connaître pour accueillir des handicapés mais aussi pour les aider à utiliser les équipements à leur disposition.

Elle se charge aussi de la labellisation des plages qui en font la demande. L’octroi du label envoie un signal fort sur la volonté d’une commune à mieux prendre soin de ses habitants sans discrimination. Depuis sa création, l’association Handiplage a ainsi pu accorder son label à plus de 51 plages de France.

Le label Handiplage

Le label Handiplage est un gage de qualité soulignant qu’une plage (ou plus généralement, un plan d’eau) dispose des matériels et infrastructures adéquats à l’accueil des personnes handicapées. Selon le type d’aménagement et les niveaux d’accessibilités mis en place, le label décerne à la plage une note allant de 1 à 4.

Ces 4 niveaux de qualité sont représentés par autant de bouées-roues sur un panneau et se base sur le niveau des infrastructures proposées, celui de l’accompagnement des personnes, mais aussi sur le niveau de sécurité du site et la qualité de l’environnement.

Des critères objectifs, donc, qui permettront aux plages arborant le label de marquer leur souci à fournir une meilleure accessibilité aux plaisirs de l’eau pour les personnes à faible mobilité. Pour obtenir ce label (payant), il suffit de contacter l’association qui dispense alors les conseils nécessaires pour décrocher la certification.

Deux exemples de handiplages

La plage de Carras à Nice dispose d’un label niveau 4. Pour ce qui est des infrastructures, elle a mis les petits plats dans les grands : toilettes et douches adaptées, sols aménagés en dur et plusieurs installations permettant un transfert facile et sans heurt du parking à la plage. Notons également la mise à disposition de plusieurs types de fauteuils de bain pour une baignade accompagnée ou non (tiralos, hippocampes et handiflots). La plage est sérieusement surveillée et les utilisateurs bénéficient de l’attention de deux handiplagistes dûment formés.

Le label Handiplage n’est pas seulement délivré aux plages du littoral. En témoigne le lac de Miel, situé dans la ville de Beynat, en Corrèze. Cette plage a décroché un label Handiplage de niveau 3 avec ses zones spécialement aménagées (vestiaires, douches, toilettes, zones ombragées, accueil), ses tiralos et sa rampe d’accès immergée légèrement en pente pour une immersion en douceur. La plage est surveillée en été et il ne lui manque certainement qu’un handiplagiste pour décrocher ses quatre bouées.

Enfin, notez que le site de Handiplage propose une carte de France détaillant les plages accessibles.

Par Guillaume DaveluyPublié le 19/04/2013
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.