Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Glacier ou banquise, quelle est la différence ?

Le glacier et la banquise, quoi que tous deux composés de glace, sont deux formations totalement différentes mais souvent confondues. Quelle est donc la réelle différence entre un glacier et une banquise ?

Glacier ou banquise, quelle est la différence ?
Photo: Bill Higham

Un glacier et une banquise sont des amas de glace. Toutefois, ils sont loin d'être identiques puisque chacun possède ses propres caractéristiques et se forment de manière tout à fait différente.

La formation du glacier et de la banquise

Le glacier est constitué d'importants blocs de glace mouvants et se développe généralement en haute montagne. Il se forme à partir de couches de neige qui s'accumulent et se tassent sous leurs propres poids. Ce tassement rend la neige compacte par l'expulsion progressive de l'air qu'elle renferme et la change ainsi en glace compacte.

La banquise, en revanche, est une masse de glace qui flotte sur les mers des régions polaires (voir photo ci-dessous). Elle se forme à partir de l'eau de mer durant l'hiver polaire. Dès -1,8°C, les eaux se solidifient et la glace ainsi formée peut atteindre 4 à 5 mètres d'épaisseur.

Banquise

Des rôles différents

Accumulation de neige, les glaciers représentent plus de 70% des réserves d'eaux douces de la planète. Par conséquent, ils sont essentiels aux cours d'eau et à l'irrigation des terres en contre-bas des sommets où ils se forment. Ils jouent également un rôle important dans le maintien du climat au niveau planétaire.

La banquise, elle, est importante pour la circulation thermohaline c'est-à-dire la circulation océanique engendrée par les différences de densité de l'eau de mer. La banquise rend en effet l'eau moins dense par la dilution du sel marin. Ce phénomène réduit l'enfoncement des eaux froides vers les fonds marins et aide ainsi à réguler la température des océans.

Les différents types de glacier et banquise

Nous pouvons distinguer trois types de glaciers : les calottes glaciaires, des inlandsis et les glaciers dépendants du relief.

Glacier

Les calottes glaciaires sont des glaciers dont la superficie va jusqu'à 50.000 km². Au-delà, on parle d'inlandsis (il en existe deux sur Terre : l'inlandsis de l'Antarctique et l'inlandsis du Groenland. Les glaciers dépendants du relief, enfin, peuvent être des glaciers de cirque (situés dans un creux au sommet des hautes montagnes), des glaciers de vallée (se formant dans les vallées entourées de hautes parois) et des glaciers de piémont (situés dans les plaines au pied des montagnes).

Quant aux banquises, il faut distinguer la banquise côtière, qui reste rattachée à la côte, et la banquise de mer ou dérivante, qui est emportée vers le large par les courants et les vents.

Une conséquence différente sur le niveau des mers

L'on pense souvent, à tort, que la fonte de la banquise entraîne l'augmentation du niveau des mers. Si l'on veut être exact, c'est plutôt la fonte des glaciers, c'est-à-dire des glaces terrestres, qui entraîne cette élévation, les glaces de mer n'y participant que de l'ordre du négligeable (quelques millimètres).

Photos : Kelley Elliott, NOAA / Claire Rowland

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.