Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Explorez différemment les océans avec le subwing

Lassé du classique ski nautique ou du populaire snorkeling ? Essayez cette nouvelle discipline, aussi insolite que sportive : avec le subwing, vous allez en prendre plein les yeux.

Venu du Nord, le subwing est un sport subaquatique encore méconnu, mais qui gagnerait à être plus populaire vu les sensations fortes qu'il offre pour un minimum d'apprentissage.

Principe de base

Proposé par la société norvégienne du même nom, le subwing est le mariage réussi entre le ski nautique et la plongée. D'un côté, on a un bateau muni d'une corde, elle-même attachée à une aile, et de l'autre, un nageur accroché à ladite aile et prêt à se faire tracter sous l'eau. Le but du jeu sera de se faire remorquer en apnée à la découverte de la faune sous-marine.

Une aile pour voler... sous l'eau

L'aile est l'élément central du subwing. Elle est façonnée de manière à permettre au nageur de fendre l'eau facilement et de manœuvrer sans difficulté. Pour cela, elle est composée de deux parties pouvant bouger indépendamment l'une de l'autre et reliées entre elles par un pivot central. En agissant sur leur inclinaison, il est alors possible de se diriger sans difficulté : pour plonger, on les incline vers le bas, pour remonter, c'est vers le haut, et pour tourner sur soi-même, il suffit de les incliner vers des directions opposées. Simple comme bonjour.

Des figures acrobatiques

Ce qui nous amène à l'autre intérêt du subwing, à savoir les figures ! Parce que oui, c'est bien beau de filer entre les bancs de poissons (vitesse de traction recommandée : 2 à 6 nœuds, soit 4 à 11 km/h), mais faire des figures en même temps, c'est beaucoup plus fun. Là encore, le côté intuitif du subwing fait des merveilles et met toutes les acrobaties à la portée du premier venu. Et pour les pros en quête de challenge, il est possible de ne s'accrocher qu'à la poignée centrale reliant les deux parties de l'aile à l'arrière pour corser un peu le jeu.

Le subwing est disponible en différents coloris dès 214 euros. Une fois votre aile acquise, il ne vous faudra plus que la corde (15 mètres recommandés), un masque de plongée et un moyen de traction qui ne sera pas nécessairement un bateau : jet-ski, bateau de pêche, ou même un canot pneumatique, la faible vitesse de traction nécessaire rendant le subwing compatible avec tout.

Découvrez en vidéo les possibilités de ce sport unique en son genre :

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 14/02/2018
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.