Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

Dolines marines : ces magnifiques trous bleus

Notre planète regorge de nombreux sites remarquables et parfois mystérieux comme les magnifiques trous bleus. Mais d'où viennent donc ces étranges formations ?

Dolines marines : ces magnifiques trous bleus
Photo: Seann McAuliffe - Trou bleu au Belize

Les trous bleus, également connus sous le nom de dolines marines, sont d'immenses trous marins tombants généralement à pic. Très intrigant, le phénomène a fait l'objet de plusieurs recherches qui ont permis d'expliquer les vraies origines de ce phénomène.

A quoi ça ressemble ?

Vu de dessus, les trous bleus sont d'immenses cercles d'un bleu foncé qui semblent affleurer à la surface de l'eau. Ce cercle est en fait une entrée qui donne accès à un long tunnel en pente raide et perclus de caves sous-marines.

La coloration sombre de l'entrée d'un trou bleu est due à sa profondeur, en moyenne de 50 à 100 mètres. Elle contraste alors fortement avec le bleu turquoise des récifs habituellement concentrés autour des trous.

Les dolines marines présentent généralement une biodiversité foisonnante, ce qui en font autant de spots intéressants pour la plongée. Mais à cause de leurs caves formant des labyrinthes, la profondeur qu'elles peuvent atteindre et surtout les forts courants qu'elles peuvent abriter, elles représentent un danger réel pour le plongeur imprudent.

Comment se sont-ils formés ?

Les trous bleus peuvent être vus comme des dolines (immenses trous se formant subitement sur terre) submergées par la mer. Ils se forment en milieu karstique, c'est-à-dire un milieu au relief calcaire. En effet, ces trous marins se seraient créés durant la période glaciaire, période durant laquelle le retrait de la mer a mis à nu de vastes étendues calcaires. Laissées à découvert, ces étendues ont pu être creusées par l'eau de pluie pour former de grandes crevasses. Par infiltration, l'eau a également creusé tout un réseau de cavernes qui se sont peu à peu formées par effondrement.

Puis, lors d'une période de réchauffement climatique, une fois une partie de la calotte glaciaire fondue, le niveau des océans est remonté. Les abîmes creusés dans le calcaire ont ainsi été recouverts par les eaux, engendrant ce que l'on appelle aujourd'hui des trous bleus.

Trou bleu aux Bahamas

Quelques trous bleus notables

De récentes études ont confirmé que le trou bleu le plus profond du monde se trouve aux îles Paracels, en Chine méridionale. Baptisé "Trou du Dragon", il possède une profondeur de 301 mètres et son entrée fait plus de 100 mètres de diamètre. Il dépasse de loin les 202 mètres de profondeur du Dean's Blue Hole se trouvant aux Bahamas et qui était jusqu'ici le trou le plus profond (photo ci-dessus).

Le Grand Trou Bleu au Belize fait aussi partie des grottes sous-marines considérées comme profondes avec ses 120 mètres de profondeur. Un lieu très prisé pour la plongée sous-marine et le snorkeling.

Les îles Andros aux Caraïbes comptent aussi parmi les sites les plus notables de la planète avec leurs 178 trous bleus et 50 cénotes ! Enfin, le trou bleu de Dahab, dans la mer Rouge en Egypte, est tristement connu pour le nombre de plongeurs y ayant perdu la vie. Un nombre que l'on estime à une centaine depuis les années 1960.

Photo : Christian Afonso

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.