Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à  la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à  droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Des fermes marines au secours des coraux

Les coraux jouent un rôle important non seulement pour les espèces marines, mais aussi pour les océans et le climat. Face à leur lente, mais semble-t-il inéluctable disparition, des fermes ont été mises en place afin de tenter d'enrayer le processus.

De l'ordre des cnidaires, les coraux durs sont des animaux pluricellulaires qui vivent en colonie. Ce sont des polypes qui se créent une carapace en calcaire. Au fil des années, les polypes arrivent ainsi à élever une barrière qui sert d'abri à une multitude d'espèces marines.

Malheureusement, 70% des récifs coralliens sont aujourd'hui menacés et la situation critique laisse beaucoup de place au scepticisme. Pour renverser la vapeur, des scientifiques ont alors imaginé des fermes pour leur porter secours !

Pourquoi les coraux sont-ils menacés ?

Les activités humaines constituent certainement la première source de menaces qui pèsent sur les coraux. Elles sont coupables de nombreux dérèglements dont beaucoup frappent les coraux de plein fouet : l'augmentation de la température de l'eau, la pollution à l'azote, aux nitrates et aux hydrocarbures, ou encore l'augmentation du taux de CO2 dans l'eau.

S'ensuit une acidification des océans qui provoquent le blanchissement des coraux. En effet, stressés par de telles conditions, les coraux expulsent spontanément les zooxanthelles qu'ils abritent, quand ce ne sont pas les zooxanthelles elles-mêmes qui meurent. Or, ces petites algues, qui vivent en symbiose avec eux, sont vitales aux polypes de par les nutriments et l'oxygène qu'elles leur fournissent via la photosynthèse. Sans elles, le corail blanchit et meurt.

Mais ce n'est pas tout. Les techniques de surpêche comme le chalutage de fond ou la pêche à l'explosif endommagent profondément les récifs. S'y ajoutent la collecte en pleine nature et la vente des coraux pour les aquariums qui ne se font pas toujours dans le respect de l'environnement.

Des actions locales et viables pour sauver les coraux

Les multiples réflexions sur les moyens de secourir les coraux ont abouti à deux conclusions : la solution devra être locale et durable. Mais comment alors arriver à réactiver tout un récif blanchi sur plusieurs centaines de m² ? Eh bien, avec une ferme et de la patience !

L'élevage des coraux est une solution novatrice, prometteuse et durable pour l'avenir de ces espèces. Non seulement cela participe à la réimplantation de coraux dans des zones détériorées, mais cela présente également l'avantage d'être mobile et relativement facile à implanter. En outre, une ferme est une zone protégée, ce qui limite les prélèvements de coraux à des fins commerciales et les activités humaines polluantes (sports nautiques, etc.).

Enfin, correctement mises en œuvre, les fermes de coraux peuvent également être employées préventivement à la sauvegarde des récifs coralliens.

Comment fonctionnent les fermes à coraux ?

L'utilisation de l'électricité compte parmi les méthodes efficaces pour ressusciter les coraux. Pour cela, les coraux abîmés sont récupérés et placés sur des bourgeons d'acier ou des câbles connectés à une faible source d'énergie électrique. L'électrolyse va alors attirer le calcaire qui est essentiel pour la cicatrisation et le développement des coraux. Avec cette technique, les récifs se développent 2 à 6 fois plus vite et sont plus résistants.

Certaines fermes optent pour la technique du bouturage qui consiste à couper de tout petits fragments de coraux ailleurs et de les poser sur des tuteurs pour former une nouvelle colonie. Ils sont alors immergés dans des endroits idéaux à leur croissance puis, une fois développés, les coraux seront transplantés dans des récifs abîmés pour qu'ils s'y étendent.

Enfin, pour reproduire des coraux plus diversifiés, il existe des fermes qui collectent les cellules reproductrices de ces espèces pour avoir des larves qui vont ensuite être élevées pour créer une colonie de gènes différents.

>> A lire aussi : Le rôle primordial du corail dans l'océan

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 16/01/2017
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.