Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

Ces requins que l'on ne connaît pas

On connaît le grand blanc ou encore le requin tigre, mais qui a entendu parler du requin lutin ou du requin grande gueule ? Ce sont pourtant de sympathiques bestioles qui pourraient briser la fausse image que véhicule souvent le requin. Petit tour d'horizon de ces animaux peu connus.

Les mers et les océans couvrent plus de 80% de la surface du globe et les requins y évoluent depuis 400 millions d'années. Les seigneurs de la mer, ce sont bien eux, avec plus de 460 espèces recensées dans les eaux du globe.

Le requin lutin ou requin gobelin

Le requin gobelin est tellement atypique qu'on a dû créer une nouvelle famille pour le classer. Il est ainsi le seul représentant des Mitsukurina, de la famille des Mitsukurinidae. C'est un poisson abyssal, vivant à 1.300 mètres de la surface.
Son long museau est couvert d'ampoules de Lorenzini, des organes complexes qui lui permettent de détecter l'activité bioélectrique de ses proies. Il possède un corps aplati, de petites nageoires, et des dents effilées sortant d'une gueule proéminente. Cette espèce de requin est tellement rare que l'on sait très peu de choses sur elle.

Le requin du Groenland

Deuxième plus gros requin du monde, il peut mesurer plus de 7 mètres de long. On le trouve dans les eaux glaciales de l'arctique et dans l'océan Atlantique, nageant entre 200 et 800 mètres de profondeur.
C'est un requin massif, possédant une petite tête et un gros corps allongé et cylindrique comme une torpille obèse. C'est néanmoins un prédateur redoutable, se nourrissant de phoques, de calmar, mais sachant également apprécier un ours polaire de temps en temps. Ce gros poisson peut vivre 200 ans.

Le requin-lézard

Le requin lézard est un autre requin des profondeurs, vivant entre 200 et 1.500 mètres sous les eaux. Pouvant mesurer 2 mètres de long, il tient plus du serpent que du requin : un corps effilé comme une anguille, une tête aplatie et triangulaire, un museau court et arrondi, et des narines situées au-dessus du museau.
Il se nourrit principalement de pieuvres et de calmars, et là encore, sa méthode de chasse rappelle celle du serpent : il bondit en avant pour les attraper.

Le requin grande-gueule

Le requin grande-gueule doit son nom à son énorme bouche et à sa tête démesurée d'un mètre de long pour un corps qui en fait cinq. Le pourtour de sa cavité buccale et de ses lèvres sont soupçonnés d'être bioluminescents pour attirer du krill.
Il se nourrit de plancton et de méduses qu'il attrape en nageant la bouche grande ouverte entre deux eaux. Ce requin est encore plus rare que le requin-lutin.

Le requin baleine

Mesurant 20 mètres pour les spécimens les plus longs, le requin baleine est de loin le plus grand poisson vivant du monde. Il est absolument inoffensif pour l'homme et tolère d'ailleurs la présence de nageurs à ses côtés. Il est facilement reconnaissable par les motifs en damier qui ornent ses flancs.
Il se nourrit de plancton, de petits poissons, mais aussi d'algues. Seulement, au lieu de filtrer passivement l'eau de mer comme les baleines, il l'aspire par la bouche avant de l'expulser par ses branchies. Son énorme gueule lui permet ainsi de filtrer 2.000 tonnes d'eau par heure !

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 23/06/2014
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

1 commentaire

Sauvons les requins

par Alex, le 24/06/2014

Les requins sont menacés, nous devons nous mobiliser : http: //www. Mesopinions.com/petition/animaux/india-slaughter-whale-sharks-rise-inde/12333

Vous aussi, donnez votre avis !

Il vous reste caractères.