Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier

A la découverte des plus beaux atolls du monde

Envie d'aventure pour cet hiver ? Voguez sous les tropiques et partez à la découverte des atolls des mers chaudes du globe. Tantôt destinations touristiques, tantôt écosystèmes protégés, les atolls ne déçoivent jamais et changent assurément de la grisaille de la ville.

Un atoll est une île abritant en son sein une étendue d'eau appelée lagon. Ce dernier est plus ou moins coupé de la haute mer par un récif de corail ou par des bancs de terre. Dit comme cela, ça n'a l'air de rien mais pour vous faire une idée du dépaysement qu'ils offrent, voici une petite sélection des plus beaux atolls de notre planète pour y vivre de nouvelles aventures.

L'atoll de Funafuti (Tuvalu)


Capitale de Tuvalu, un petit pays de 12 200 habitants, cet atoll est entouré par des bancs de sable coralliens (des motus) dont le plus grand accueille près de la moitié de la population. Éloigné de tout tourisme de masse, l'atoll de Funafuti est un petit paradis sur terre avec sa faune et sa flore endémiques.

Le récif de Tubbataha (Philippines)


Sanctuaire marin des Philippines connu pour ses « murs » de coraux (100 mètres de haut), c'est l'un des rares endroits où l'on peut être sûr de croiser des raies mantas, en plus des poissons lion et autres tortues de mers. Le récif est constitué de deux atolls, nord et sud, séparés par un profond canal. Il abrite également d'innombrables oiseaux marins (fous à pieds rouges, sternes, frégates, etc.).

L'atoll de Tikehau (Polynésie Française)


Comme tout ce qui est en Polynésie, cet atoll a tout de la carte postale : des plages au sable blanc (ou rose), un lagon bleu et un ciel tout aussi bleu au-dessus de la tête. N'importe quel vacancier blasé posant pied à Tikehau sera immédiatement sous le charme. Son lagon abrite aussi une population extravagante d'animaux marins, allant du thon au requin-marteau, en passant des raies et des dauphins.

Île du Millénaire (République des Kiribati)


Resté sauvage, cet atoll (anciennement appelé Île Caroline) compte plusieurs îlots accueillant d'innombrables oiseaux marins et une importante population de crabes cocotiers. Pas forcément taillée pour le tourisme en raison de sa primitivité, elle promet tout de même de belles surprises au voyageur avec son eau calme d'un bleu envoûtant et sa nature sauvage.

L'atoll d'Aitutaki (Îles Cook)


Cet atoll a tout pour plaire. Si l'on voulait résumer le tout en une phrase, cela donnerait : « l'atoll possède de magnifiques cocotiers à la parure flamboyante qui bordent une plage au sable blanc, se balançant au gré du vent et se miroitant dans une eau bleue claire comme du cristal ». Tout un programme.

Bien que touristique, l'atoll est loin d'être très fréquenté. Alors, quand on ne se balade pas tranquillement entre les îlots sauvages à bord d'une barge aménagée, on y pratique du snorkeling, de la plongée, ou encore du kitesurf tout aussi tranquillement.

L'atoll de Rangiroa (Polynésie Française)


Avec ses lagons remplis de poissons multicolores et sa multitude de grottes sous-marines, l'atoll de Rangiroa est une excellente destination pour faire de la plongée. L'économie de l'île est basée sur le tourisme, la perliculture et... la viticulture. Très étrange à concevoir, les vignes y poussent au bord du lagon avec des cocotiers !

Photos : Nick Hobgood / q.phia / s_a_ï_d_a / NASA / Chris Harrison / adrivdm

Par Andriatiana RakotomangaPublié le 08/08/2014
Pour recevoir la newsletter

A lire ailleurs

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.