Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

5 sports à pratiquer l'hiver sur la plage

Ce n'est pas parce que les jours raccourcissent que le plaisir de fréquenter la plage doit diminuer. Si vous avez envie de bouger, tout en continuant à fouler le sable, voici quelques idées d'activités sportives à pratiquer l'hiver en bord de mer.

5 sports à pratiquer l'hiver sur la plage
Photo: Andrés Nieto Porras

A la belle saison, alors que certains se prélassent inlassablement au soleil, d'autres, plus sportifs, préfèrent s'offrir un peu d'activité : surfer les vagues, nager à contre-courant ou encore démarrer une partie de beach-volley.

Mais quand l'été est fini et qu'il faut remettre les blousons, on a plus envie d'aller boire un chocolat devant la cheminée que d'enfiler une combinaison. Pourtant, les exercices physiques sont nécessaires et l'envie de se dégourdir les jambes est plus forte que l'appel de la couette.

Le running à la plage

Nouveau mot à la mode pour désigner le jogging ou encore le footing, le running consiste tout simplement à courir. La course à pied est probablement le sport le plus facile à pratiquer sur la plage, mais aussi l'un des plus agréables. Courir au bord de l'eau est en effet très motivant, par les paysages rencontrés et les bons souvenirs que cela fait remonter au cerveau. Profitez donc d'une belle journée ensoleillée pour enfiler vos baskets et faire quelques petites foulées en longeant la côte. Attention toutefois à l'inclinaison de la plage pour ne pas mettre à mal vos articulations.

Le frisbee se lance aussi avec des gants

Ce qu'il y a de bien, avec le frisbee, c'est qu'il n'y a pas besoin de se jeter à l'eau. Pas besoin non plus d'être en short et en tongs. Ce qu'il faut, c'est de l'espace et ça tombe bien parce que l'hiver, sur la plage, ce n'est pas ça qui manque. La seule contrainte : il vous faut un partenaire, ou bien votre séance de frisbee risque vite de tourner à la course à pied, et éventuellement à la dépression. Si vraiment vous n'avez aucun ami ni enfant à proximité pour jouer avec vous, il vous reste une option : adopter un chien et le dresser pour rapporter le disque, à défaut de savoir le renvoyer. Ou bien vous mettre au boomerang.

Le frescobol, ou jeu de raquettes avec un nom bizarre

Ils sont nombreux, les estivants, à jouer "aux raquettes" les pieds dans l'eau ou sur l'estran une fois la mer retirée. C'est vrai qu'à marée basse, la plage se transforme en un formidable terrain pour amateurs de jeux de balle. Ce n'est pas parce que la température ne dépasse pas les 8°C et que le soleil se couche à 17h qu'il faut renoncer à ce type de plaisir. Ressortez-donc vos raquettes en bois et vos balles en plastique. Là encore, mieux vaut être au moins deux pour se payer une bonne tranche de sport et de rigolade.

Le plaisir vintage du jokari

Si décidément le sort s'acharne contre vous et que personne ne veut venir s'activer sur le sable en votre compagnie, essayez le jokari. Mi-sport, mi-jeu, cette activité un brin vieillotte (non, je n'ai pas dit ringarde) a été créée en 1938 par le Français Louis Joseph Miremont, à Bayonne. Le jeu consiste à frapper avec une raquette en bois dans une balle en caoutchouc, reliée à un socle par un élastique. Résultat : la balle revient pour permettre à un seul joueur de s'amuser tout en transpirant un peu (ou à deux joueurs, façon OSS117). L'inventeur a déposé le brevet de son "jouet sportif", sous le nom Jokari, popularisé ensuite dans les années 50. Au vu du système qui renvoie la balle de façon parfois inopinée, mieux vaut avoir de la place. C'est pourquoi la plage semble l'endroit idéal pour jouer au Jokari, en toutes saisons.

Profitez du vent pour tester le char à voile

Sport d'hiver par excellence sur les bords de mer du monde entier, le char à voile demande de la dextérité avec les pieds et les mains. Une coordination de mouvements qui n'est pas donnée à tout le monde, sachant qu'il faut composer avec un vent parfois violent et une vitesse rapidement impressionnante. Si toutefois l'aventure vous tente, rapprochez-vous d'un club installé sur la plage. Il vous permettra de tester ce sport très stimulant en profitant de son matériel.

Et si vous vous trouvez trop près du sol, optez plutôt pour le "speed sail", une variante où vous devrez vous tenir debout. Vous l'aurez compris, ce n'est ni plus ni moins que de la planche à voile sur le sable, le sport idéal quand l'eau ne dépasse pas les 10°C.

Par Guillaume DaveluyPublié le 09/11/2015
Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.