Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

5 blessures de plage faciles à soigner

La plage est synonyme de baignades, bains de soleil et jeux en plein air. Mais c’est aussi l'endroit privilégié des méduses, des oursins et autres coups de soleil. Pas de quoi s'alarmer pour autant : pour partir tranquille en vacances, retenez comment soigner rapidement 5 bobos de plage très courants.

5 blessures de plage faciles à soigner
Photo: 123RF

Du plus petit au plus âgé, chacun profite de la plage à sa manière, mais avec souvent un trait commun propre aux vacances : une grande insouciance. Et c'est comme ça qu'on finit par rester trop longtemps au soleil ou par poser son pied n'importe où. Découvrez les gestes indispensables à connaître pour bien soigner les divers petits bobos qui peuvent survenir à la plage.

1/ Les écorchures aux pieds

Que vous ayez glissé sur un rocher ou trébuché sur un coquillage brisé, ce genre de bobo est plus pénible que dangereux. Cependant, il est nécessaire d’empêcher toute infection en rinçant les plaies à l’eau douce et, le cas échéant, de retirer tout corps étranger infiltré. Par la suite, appliquez un désinfectant et couvrez le tout d’un pansement stérile.

2/ Les brûlures de méduses

Les méduses sont le cauchemar gélifié des baigneurs ! Elles provoquent une très douloureuse sensation de brûlure, généralement sans conséquence. En cas de contact, rincez sans frotter la zone touchée à l’eau de mer (ou n'importe quelle eau salée mais surtout pas de l’eau douce) et recouvrez-la avec du sable. Une fois le sable séché, il vous faut l’enlever en raclant la peau avec quelque chose de rigide et fin (carte postale, carte de crédit, etc.). Cela éliminera ce qui reste de cellules urticantes. Rincez ensuite la zone à l’eau de mer et appliquez de la crème antiseptique dessus. Et non, contrairement à la légende, faire pipi dessus n’aidera pas la victime (mais elle peut la faire rire).

3/ Les piqûres d’oursins

Bonne nouvelle déjà, les oursins communs à nos plages ne sont pas venimeux, même si marcher dessus reste tout de même très douloureux. Si les épines ne sont pas trop enfoncées, il faut les ôter à l’aide d’une fine pince à épiler. Dans l’idéal, assouplissez préalablement la peau par une immersion du pied dans l’eau chaude mélangée à un antiseptique avant l’opération. Il n’est pas rare que les épines se brisent (elles sont très cassantes), auquel cas il ne faut pas s’alarmer : elles ne présentent aucun danger et seront soit assimilées par l’organisme soit automatiquement rejetées au bout de quelques mois (voire quelques années). Là encore, inutile d'uriner sur la plaie, c'est une légende de plage.

4/ Les brûlures aux pieds

A la plage, on ne fait pas toujours attention à la température du sable. Pourtant, à la longue et en plein soleil, il peut brûler la voûte plantaire. Dans ce cas, il suffit d’asperger d’eau douce et fraîche la partie concernée pendant au moins 5 minutes. N’hésitez pas à consulter un médecin si la brûlure est profonde.

5/ Les coups de soleil

Pour faire passer un coup de soleil, badigeonnez-vous d’huile d’Aloe Vera, une huile essentielle reconnue pour son fort pouvoir apaisant. Faute d’huile, vous pouvez en presser une feuille pour appliquer ensuite le jus ainsi obtenu (dans les zones tropicales, cette plante pousse souvent en bord de mer). Vous pouvez aussi utiliser des rondelles de tomates, du jus de concombre, un sachet de thé humidifié et même du yaourt nature. Autant de solutions pour soulager et résorber naturellement un coup de soleil.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.