Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité, non intrusive.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site"

15 objets jetés à la plage et qui vont y rester longtemps

Rejetés en mer ou abandonnés sur le sable, de nombreux objets du quotidien résistent au temps et défigurent ainsi les côtes. En voici une liste assez terrifiante, histoire de prendre la mesure des dégâts. Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

15 objets jetés à la plage et qui vont y rester longtemps
Photo: Daniel Pietzsch

Chaque année, c'est la même histoire. Avec l'hiver, les forts vents et les grandes marées, les mers et les océans vomissent leurs déchets sur les plages. Nos déchets, devrais-je dire, car ces détritus n'arrivent pas tout seuls sur le sable. Une grande partie a en réalité été jetée à terre, puis transportée par le vent, la pluie, les rivières... Une autre a été jetée par-dessus bord, depuis des bateaux au large, ou abandonnée par les usagers des plages.

Mais que pensent celles et ceux qui polluent ainsi la nature en balançant leurs petits souvenirs ? Probablement pas grand-chose, à part peut-être que tout cela va se dégrader rapidement. Et bien, j'ai une mauvaise nouvelle : la plupart de ces déchets va rester intacte un bon bout de temps.

1. Le mouchoir en papier

Grand classique des déchets sur lesquels on tombe dans la nature, le petit mouchoir mettra pourtant 3 mois avant de disparaître.

2. L'allumette

On craque une petite allumette et hop, on la jette par-dessus l'épaule, l'air de rien. Sans se douter qu'il lui faudra 6 mois pour se dégrader.

3. Le papier journal

Qu'on se le dise, les dernières nouvelles du monde n'intéressent pas les goélands. Inutile donc de laisser un journal sur le sable, il peut mettre entre 3 et 12 mois avant de se décomposer totalement.

4. Le mégot de cigarette

Qui n'est jamais tombé sur un vieux mégot jeté dans le sable ? Non seulement ça ne fait pas très propre, mais les jeunes enfants le portent à la bouche et les mouettes le prennent pour de la nourriture, avant de se rendre malades. Et pour cause, un mégot peut rester au même endroit entre 6 mois et 2 ans.

5. Le chewing-gum

Et pour les non-fumeurs qui préfèrent mâchouiller une gomme en plein air, soyez vigilants : la petite boule collante mettra 5 ans pour se dégrader. Inutile de l'emballer dans un papier de bonbon, ce dernier réclame le même temps pour disparaître.

6. La brique de lait

Même punition pour les briques de lait ou de jus de fruits, qu'elles soient en plastique ou en carton : cinq longues années à attendre une totale décomposition. Et encore : on les retrouve sous forme de micro-fragments, constituant un continent de plastique.

7. La chaussure en cuir

Quand on tombe dessus lors d'une balade sur la plage, on se demande toujours comment une chaussure a pu arriver jusque-là. Voici un élément de réponse : elle en a le temps ! Ce vestige de la mode met entre 25 et 40 ans pour se dégrader.

8. Le vêtement en nylon

Il faut à peu près le même laps de temps à un vieux vêtement perdu pour disparaître de l'horizon : entre 30 et 40 ans. Mais nos fringues intéressent peu la faune de la plage, déjà bien équipée en plumes ou coquilles.

9. La boîte de conserve

Petit souvenir d'un pique-nique joyeux sur la plage, la boîte de conserve peut rester plantée dans le sable de 50 à 100 ans. Une trace historique qui pourrait bien intriguer vos petits-enfants.

10. La canette

Cette petite boîte d'aluminium qui témoigne de votre affection pour la bière ou autre soda racontera votre histoire à plusieurs générations : il faut 150 ans à une canette pour disparaître.

11. Le sac en plastique

Très pratique pour transporter les jeux de plage, le sac en plastique présente un gros inconvénient : il s'envole facilement à la moindre petite brise. Résultat, les sacs s'accrochent à la végétation, pour les 100 à 500 prochaines années.

12. La couche jetable

Avis aux jeunes parents : quand la couche de bébé est pleine, inutile de la laisser derrière un bosquet ou enfouie dans le sable, telle une offrande au dieu des naissances. Une couche peut rester ainsi 500 ans avant d'être définitivement décomposée.

13. Le polystyrène

Vestige d'un emballage ou résidu d'un objet contemporain, le polystyrène est une matière polluante par excellence : on atteint ainsi les 1000 ans avant de s'en débarrasser.

14. La bouteille en verre

Ce n'est pas pour rien que la bouteille en verre est choisie par les romantiques pour transporter des petits messages à travers les continents. Elle les transporte aussi à travers les époques : 4000 ans sont nécessaires pour qu'une bouteille se dégrade dans la nature.

15. La pile

Ce petit objet de notre quotidien détient probablement le record de longévité. Une pile usagée (ou même neuve) laissée sur la plage (ou ailleurs) peut y rester près de 8000 ans ! Pas sûr que ça intéresse les occupants de cette planète, s'il y en a encore.

Quelques recommandations
Pour éviter de participer à cette grande pollution permanente de la nature, quelques précautions sont à rappeler lors d'une sortie : cherchez toujours les poubelles publiques avant de vous débarrasser de quelque chose, et à défaut, emportez avec vous un sac poubelle. Vous pouvez aussi participer de temps en temps aux nettoyages des plages qui sont organisés par des bénévoles.

Pour recevoir la newsletter

Vos commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Il vous reste caractères.